De Windows 10 à Solus ?

Bah dis donc, que de changements ces derniers temps ! Après De PluXml à WordPress et De Windows Mobile à Android, ne manquait plus que le changement d’OS sur mon poste de travail.

 

Solus Budgie Desktop

 

Pourquoi quitter Windows 10 ?

Pour faire simple : je commence à m’ennuyer un peu sur cet OS. Tout y tourne si parfaitement que je finis par ressentir une certaine lassitude. J’ai donc simplement envie de voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Les distributions GNU/Linux, je connais et suis à l’aise avec, donc pourquoi pas ?

 

Lire la suite…

De PluXml à WordPress – Nouveau CMS, nouveau thème

Ça y est, le blog a fait peau neuve ! 🙂

Et oui, comme vous pouvez le constater, mon petit bout de web est désormais propulsé par WordPress. Du coup, vous vous en doutez, la peinture est encore fraîche, donc si vous constatez des dysfonctionnements, n’hésitez pas à me le signaler.

WordPress Logotype Standard

Pour rappel, j’avais défini 7 étapes pour passer de PluXml à WordPress :

  1. Installation d’une instance WordPress en local
  2. Importation des billets depuis PluXml
  3. Importation des commentaires
  4. Installation du thème
  5. Installation des extensions indispensables
  6. Mise en place des redirections
  7. Tests fonctionnels

 

Bon, j’avoue ne pas avoir traité les étapes dans cet ordre mais globalement, cette feuille de route tient… la route.

Bref, comme promis dans mon billet De PluXml à WordPress ?, je vous propose aujourd’hui un récap détaillé de ces différentes étapes.

 

Lire la suite…

Réflexion autour du blogging

Comme je le disais dans mon édito du 10 février dernier, je suis relativement frustré par ma façon actuelle de bloguer. Paradoxalement, ce n’est pas le manque d’inspiration qui me pèse, mais le manque de temps… ou plutôt, le temps que je perds entre l’idée de billet, sa rédaction puis sa publication. Des idées de billets, j’en ai presque tous les jours. Malheureusement, lorsque j’arrive à me poser pour rédiger, souvent c’est le back-out ! La question est toujours la même : c’était quoi mon idée déjà ?

Du coup, je pense que je vais tenter une nouvelle approche dans les prochains temps. Je vais expérimenter les billets plus spontanés. Le principe est relativement simple : j’ai une idée de billet = je le rédige = je le publie dans la foulée. Moins de relecture, moins de questionnement, plus d’efficacité.

Pour tout vous dire, actuellement la rédaction d’un billet me prend 2 à 3 heures car je le retravaille plusieurs fois avant de les publier. Conséquence : souvent, mes brouillons traînent plusieurs jours voire plusieurs semaines avant d’être publiés. Un de mes billets est même resté à l’état de brouillon pendant 4 ans avant d’être publié, c’est vous dire. Il m’arrive même assez fréquemment de purement et simplement supprimer un brouillon avant publication car trop de temps étant passé, je ne les considère plus comme « spontané » voire outdated. Bref, il faut que je gagne en confiance et que je ressasse moins mes brouillons.

Je pense sincèrement qu’une telle méthodologie me permettrait d’arriver à des billets plus fluide et surtout, me permettrait de gagner du temps pour en rédiger plus. Le piège à éviter étant bien sûr de ne pas me mettre à publier des billets bâclés.

Bref, je vais tenter l’expérience et voir où cela me mène. Si vous avez des conseils à me donner pour arriver à « libérer » mon écriture, n’hésitez pas, je suis tout ouïe. 😛

À très bientôt,

Juan

De PluXml à WordPress ?

Le 25 octobre 2016, après avoir songé à migrer sous WordPress, je décidais de finalement rester sous PluXml. Un an et demi plus tard, la question se pose à nouveau, mais cette fois, je suis à deux doigts de sauter le pas.

PluXml est un excellent moteur de blog. Il est léger, bidouillable à souhait et présente l’avantage de charger en un temps record. Oui, PluXml est un excellent outil ! Alors, pourquoi en changer me direz-vous ?

PluXml Logo

Lire la suite…

Git : Initialisation et premier commit

Avant-propos

J’ai initié la rédaction de ce billet le 11 juin 2014 ! Le 18 décembre 2014, j’annonçais d’ailleurs sa publication à venir. Depuis quatre années, il traîne donc lamentablement dans mes brouillons. À plusieurs reprises, j’ai tenté de le finaliser mais, de l’eau ayant coulé sous les ponts, je me posais des questions sur la pertinence d’un tel billet « outdated« . Vu qu’il était en grande partie écrit et même s’il pourra paraître trop simpliste, j’ai tout de même décidé de le publier. Il s’agit plus d’un billet de présentation des bases de git que d’un tuto à suivre au pied de la lettre mais peut-être que ces quelques lignes vous permettront de mettre le pied à l’étrier. Bien entendu, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire ou via le formulaire de contact.

 

Git logo

 

Prérequis

Bien entendu, je pars du principe votre stack de développement est en place et que git et ssh sont opérationnels.

 

Grille de lecture

  • sur fond bleu, le code à taper dans votre invite de commande local
  • sur fond vert, le code à taper dans l’invite de commande sur le serveur distant
Serveur local Serveur distant

 

Lire la suite…

MySQL Workbench : lenteur de la première requête

Depuis quelques jours, j’étais confronté à un problème de lenteur de MySQL Workbench lors de l’exécution de la première requête après l’ouverture du logiciel. Comme on dit : ça ramait ! Une fois cette première requête exécutée, le logiciel fonctionnait à nouveau « parfaitement ».

Bref, ça me « gavait » profondément de devoir attendre de nombreuses secondes que cette première requête s’exécute. Après quelques recherches, j’ai enfin réussi à résoudre ce petit problème et la solution est, pour le moins, d’une simplicité enfantine.

Pour résumer, MySQL Workbench construit un historique au fur et à mesure de votre utilisation. Ainsi, toutes les requêtes saisies sont enregistrées dans un fichier. Lorsqu’on lance une première requête après démarrage du logiciel, ce dernier parcours le fichier contenant l’historique. D’où la lenteur.

Vous l’aurez compris en lisant ces quelques lignes, il suffit donc de supprimer l’historique pour retrouver un fonctionnement « normal » de l’outil dès la première requête. Pour ce faire, rien de plus simple :

  • ouvrez MySQL Workbench
  • connectez vous à une base de données
  • dans le panneau du bas « Output », sélectionnez « History Output »
MySQL Workbench afficher historique

MySQL Workbench afficher historique

  • faites un clic droit dans les panneaux des dates et cliquez sur « Delete All Logs »
MySQL Workbench suppression de l'historique

MySQL Workbench suppression de l’historique

 

Et le tour est joué. ^^ Plus de lenteur sur la première requête au démarrage.

 

Source : https://stackoverflow.com/questions/1786870/mysql-slow-on-first-query-then-fast-for-related-queries/49306659#49306659

Windows 10 Mobile : Mes apps (3ème édition)

Vous le savez sans doute, Microsoft a décidé de couper court à l’aventure Windows 10 Mobile. Cependant, je fais parti des rares heureux utilisateurs de cet excellent OS mobile.

Le 25 février 2015, je rédigeais mon premier billet dédié aux apps installées sur mon premier Windows Phone : l’excellent Nokia Lumia 925 sous Windows Phone 8.1. Le 27 septembre 2016, je réitérais l’exercice suite à l’acquisition d’un Microsoft Lumia 650 propulsé par Windows 10 Mobile.

Aujourd’hui, je vous propose un 3ème et sans doute dernier billet de cette série concernant les apps installées sur mon Microsoft Lumia 650. Pourquoi dernier ? Malheureusement, mon prochain smartphone ne sera plus un Windows Phone puisque Windows 10 Mobile n’est plus et qu’aucun Windows Phone n’a été commercialisé depuis un certain temps.

Pour les quelques curieux qui poursuivront la lecture, voici le sommaire :

  1. Apps conservées
  2. Apps ajoutées
  3. Apps remplacées
  4. Apps supprimées

 

Microsoft Store Logo

 

Lire la suite…

Visual Studio Code : configurer PHP-CS-Fixer

Il y a peu, j’ai réinstallé mon poste de travail. Gros boulet que je suis, j’ai oublié de conserver une copie des fichiers de configuration de l’extension php cs fixer de Visual Studio Code. Je profite donc de refaire la configuration pour rédiger ce petit billet qui me servira de mémo à l’avenir. Et qui sait, peut-être que ces quelques lignes pourront être utiles à certains d’entre vous. 😛

 

Visual Studio Code Logo

 

Lire la suite…