J’ai testé le repas en poudre

Il y a quelques semaines, en me promenant, je suis tombé sur une boutique vendant des repas en poudre. Connaissant le concept grâce au blogueur Lionel Dricot aka Ploum, je me suis empressé d’entrer dans l’échoppe. En effet, en 2015 puis en 2017, la lecture de ses billets m’avait donner envie de goûter cette nourriture qui me paraissait pourtant si étrange. Ni une ni deux, après un rapide mais non moins cordial échange avec le vendeur, je suis ressorti de la boutique avec une bouteille de poudre saveur cèpes de la marque Feed. Aux lecteurs qui se poseraient la question, il ne s’agit pas d’un placement de produit, ce billet n’est pas sponsorisé.

Bouteille Feed saveur cèpes
Feed saveur cèpes. Miam Miam ?

Si l’achat fut quasi compulsif, il en a été tout autre quant à la dégustation. La bouteille de poudre a traîné bien des semaines avant que je ne parvienne à sauter le pas. Psychologiquement, je n’étais pas prêt : peur de ne pas être rassasié, peur de perte de sociabilité (je n’ai pas l’habitude de manger tout seul dans mon coin) et aussi, je l’avoue, peur de l’étrangeté du produit (un repas en poudre, c’est peu commun). Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour me dissuader de me lancer dans la dégustation.

Mais mercredi dernier, mon emploi du temps étant bien chargé, je n’avais pas le temps de déjeuner. L’occasion se présentait enfin à moi : j’avais faim et pas de temps à consacrer à une pause déjeuner conventionnelle. J’ai donc empoigné la bouteille et en moins de deux minutes, mon repas était prêt : ajout d’eau dans la bouteille puis secouage énergique pendant 45 secondes. Niveau temps de préparation, il faut le dire, c’est imbattable. Mais qu’en est-il du goût. Avant d’entamer la dégustation, j’avais déjà en tête la rédaction de ce billet. J’ai donc noté rapidement mes impressions :

La première gorgée est réellement surprenante. Je ne m’attendais ni à la texture, ni au goût. Mais ce n’est désagréable, loin de là. Par ailleurs, il semblerait que le produit contienne de vrais bouts de cèpes déshydratés qui gonflent une fois mélangé à l’eau. Intéressant.

Une fois passé la surprise de la texture et du goût, je poursuit la dégustation et franchement, ce n’est pas mauvais. Ce n’est pas aussi bon qu’une soupe ou un velouté mais le goût et la texture sont intéressants. Honnêtement, je ne peux pas dire que cela soit bon, mais je ne peux pas dire non plus que ce soit mauvais. J’ai presque envie de dire que c’est positivement neutre. Plus simplement : ça passe sans problème.

Ma dégustation se poursuit. J’arrive à la moitié de la bouteille et je commence à me lasser voire à être rassasié. Peut-être ai-je bu trop rapidement ? Je continue donc la dégustation en espaçant les gorgées. Cependant, force est de constater que la surprise et le plaisir de la découverte commencent à s’estomper. Cela dit, ça passe toujours.

Enfin la fin de la bouteille. Ouf, je suis content d’être arrivé au bout. Pas que le produit soit mauvais, mais un seul goût et une seule texture pour un repas, je trouve ça un peu frustrant. L’habitude des bons gueuletons n’y est sans doute pas étranger. ^^

Expérience intéressante donc ! Ma seule erreur de débutant est, je pense, d’avoir bu trop vite la première moitié de la bouteille, en environ 10 minutes. Ce genre de nourriture se boit lentement et au final je l’ai consommé en un peu plus de 30 minutes. J’ai donc pris mon temps pour la seconde moitié.

J’ai pris ce repas devant mon écran, en continuant à travailler. Alors oui, c’est indéniablement pratique et le gain de temps est loin d’être négligeable. Mais personnellement, je ne considère pas les repas comme une perte de temps. J’aime prendre le temps de manger et surtout, j’aime partager mes repas en bonne compagnie. Cela dit, en cas de coup de bourre, cette nourriture est vraiment pratique. Donc, oui, si je n’ai pas le temps de déjeuner correctement, je prendrai désormais ce genre de repas.

Enfin, la question qui me turlupinait le plus : est-ce que ça rassasie ? La réponse est incontestablement : Oui ! J’ai tenu jusqu’au soir sans aucune sensation de faim.

Le bilan de cette expérience est plutôt positif. Cependant, comme écrit plus haut, je ne consommerai ce genre de produit qu’en cas de manque de temps (je suis bien trop attaché aux « vrais » repas). J’ai d’ailleurs racheté une bouteille de poudre pour l’avoir sous le coude au cas où.

Laisser un commentaire