Solus 4 ou ma malédiction des dualboot

Solus OS Logo
Solus, LA distribution ?

Décidément, je n’ai vraiment pas de chance avec les installations en dualboot. Si lors de ma dernière expérience Grub avait volé en éclat, cette fois l’erreur est mienne. En effet, lors de la configuration pré-installation, j’ai attribué la partition de boot de Windows à Solus. Problème : Solus a dégagé le secteur d’amorçage de Windows à son propre profit. Du coup, plus moyen de booter sur l’OS de Redmond. Plutôt gênant ! Pas grave, je ferai mieux la prochaine fois. Quoiqu’il en soit, j’ai installé Solus sur mon Lenovo Yoga 13 et j’ai eu le plaisir de pouvoir « jouer » avec pendant quelques jours.

Lire la suite…

Ubuntu 19.04, Boostnote, Google-drive-ocamlfuse et Thunderbird

Ubuntu laptop
Ubuntu Laptop

Depuis ma découverte d’Ubuntu en 2006, j’ai toujours suivi de près les évolutions de cette distribution que j’apprécie particulièrement. Si du fait de mon activité professionnelle j’utilise désormais Windows 10 au quotidien, je tente régulièrement des installations de distribution GNU/Linux sur mon ordinateur portable. Ces dernières années, je me suis frotté à plusieurs d’entre elles : Manjaro, Antergos, Xubuntu ou encore Solus. Oui, je suis plutôt versatile quant à mes choix de distributions GNU/Linux. Mais celle qui m’a fait découvrir cet univers Libre a toujours eu ma préférence.

Il y a deux semaines, j’ai donc retenté l’aventure Ubuntu sur mon Lenovo Yoga 13.

Lire la suite…

Ma montre connectée Garmin Vivoactive 3

Garmin Vivoactive 3
Garmin Vivoactive 3

Comme énoncé dans mon premier billet de l’année 2019, j’ai acquis le 7 janvier dernier ma première montre connectée. Après un an et demi de réflexion et de lectures de tests sur divers sites spécialisés, j’ai enfin sauté le pas ! J’ai mûrement réfléchis cet achat car mine de rien, ça reste pour moi un sacré investissement : 229 €.

Lire la suite…

J’ai testé le repas en poudre

Il y a quelques semaines, en me promenant, je suis tombé sur une boutique vendant des repas en poudre. Connaissant le concept grâce au blogueur Lionel Dricot aka Ploum, je me suis empressé d’entrer dans l’échoppe. En effet, en 2015 puis en 2017, la lecture de ses billets m’avait donner envie de goûter cette nourriture qui me paraissait pourtant si étrange. Ni une ni deux, après un rapide mais non moins cordial échange avec le vendeur, je suis ressorti de la boutique avec une bouteille de poudre saveur cèpes de la marque Feed. Aux lecteurs qui se poseraient la question, il ne s’agit pas d’un placement de produit, ce billet n’est pas sponsorisé.

Bouteille Feed saveur cèpes
Feed saveur cèpes. Miam Miam ?
Lire la suite…

J’ai testé OCS

Comme annoncé dans mon dernier billet de la série « En Vrac », je suis désormais abonné à OCS. Contrairement à Netflix, OCS n’est pas un service de SVoD à proprement parler mais un service hybride composé de :

  • 4 chaînes de télévision (SPOILER : elles n’ont aucun intérêt)
  • 1 service de replay classique + le catalogue des séries HBO (qui s’apparente donc à de la SVoD)

Alors, OCS, bien ou pas bien ?

 

OCS Logos

 

Lire la suite…

Ubuntu Budgie Remix : Test rapide en VM

Il y a quelques jours, je testais la distribution Solus. Si j’ai été largement séduit par Budgie, j’ai été légèrement refroidi par la logithèque relativement maigre. Du coup, je me suis dit que la Ubuntu Budgie Remix pourrait peut-être se révéler comme étant LA solution. Je l’ai donc testé rapidement pour m’en faire une idée.

N.B. : si vous êtes un fervent supporter de la Ubuntu Budgie Remix, ne lisez pas les lignes ci-dessous.

 

Installation

Comme pour toutes les distributions actuelles, je n’ai pas rencontré de problème. Ubuntu Budgie Remix s’installe rapidement et sans encombre.

 

Ubuntu Budgie Remix bureau

 

Lire la suite…

De Antergos à Xubuntu… à Windows 10

Finalement, je n’aurai pas tenu plus de quelques jours sous Antergos. La raison est relativement simple : j’en avais assez de passer mon temps à configurer l’ensemble. Certes, le système est stable, mais il faut tout de même mettre les mains dans le cambouis pour configurer le tout.

Tout a commencé avec LightDM qui démarrait inlassablement avec un clavier qwerty. J’ai corrigé ce problème puis je me suis rendu compte que xscreensaver ne fonctionnait pas. Idem, j’ai corrigé le problème. Puis ce fut Zsh qui me fit des misères. Comme pour tout le reste, j’ai corrigé. Quelques jours plus tard, je veux verrouiller l’écran avant de partir à ma pause déjeuner et patatras… xscreensaver ne répond à nouveau plus. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase !

Vu qu’il s’agit de mon poste de travail, je ne peux pas me permettre de perdre du temps à chaque fois qu’un des services déconne. J’ai donc décidé de jouer la sécurité et j’ai installé Xubuntu.

 

Xubuntu logo

 

Sans surprise, l’installation s’est déroulé sans anicroche. Le système démarre et là… LightDM en qwerty. J’entre mes identifiants et surprise : clavier qwerty alors que dans les paramètres, c’est bien azerty (fr) qui est sélectionné. Je corrige donc tout ça en ligne de commande. Déjà, ça commence mal.

Via les dépôts, j’installe Netbeans 8.1. Je le démarre et là, re-surprise… aucun plugin disponible. Encore une fois, la coupe est pleine. Je redémarre donc sous Windows 10.

Loin de moi l’idée de casser du sucre sur GNU/Linux mais c’est tout de même pénible de devoir à chaque fois configurer des choses aussi basiques. Bon, je ne perds pas espoir de trouver LA distribution Linux qui me conviendra à 100% mais pour le moment, je vais faire une petite pause dans les install de distrib. Au final, Windows 10 me convient et tourne comme un charme donc…

 

Windows 10 Logo

 

 

Sources :
Logo Windows 10 : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Windows_10_Logo.svg#/media/File:Windows_logo_-_2012.svg
Logo Xubuntu : https://xubuntu.org/resources/

J’ai activé Cortana

Les assistants personnels virtuels prennent de plus en plus de place sur les principaux systèmes d’exploitation du marché. Que ce soient Siri sur les appareils Apple, Ok Google sur les smartphones Android ou encore Cortana sur Windows 10 (PC et Mobile), ces outils promettent rien de moins que de nous simplifier la vie et de nous faire gagner en productivité.

 

Microsoft Cortana Assistante Personnelle

 

Personnellement, j’ai toujours été réfractaire et méfiant vis à vis de ces outils. En effet, pour un fonctionnement optimal, ces assistants virtuels prélèvent joyeusement nos données personnelles et, force est de constater qu’on ne sait pas trop ce qu’ils en font. Cependant, malgré les questions de confidentialité que posent ces « IA », j’ai eu envie de tester Cortana pendant quelques jours.

Ci-dessous, je vous propose donc de découvrir mes notes prisent au fil des jours où je faisais connaissance avec Cortana.

 

Lire la suite…