Visual Studio Code : Pas pour tout de suite

Finalement, je n'aurai pas tenu longtemps avec Visual Studio Code. Pourtant, je me suis fait violence pour l'utiliser. J'aurai tenu un jour et demi. Changer d'IDE est un exercice difficile. Il faut s'approprier le nouvel environnement, le personnaliser, modifier ses habitudes, etc. J'étais motivé, mais plusieurs points m'ont fait revenir à Netbeans. En vrac :

  • pas d'onglets pour les documents ouverts... la navigation par side-bar n'est pas pratique à l'utilisation
  • impossible d'ouvrir plusieurs "Projets" en même temps
  • pas de fonction "Remove Trailing Space"
  • pas de conversion auto des "tab" en "space"
  • la coloration syntaxique est austère à en pleurer
  • pas de fonctionnalités "History" permettant de faire un "revert" d'un clic
  • etc.

 

Visual Studio Code austère

 

Pourtant, l'outil n'est pas dénué d'intérêt et dispose de quelques fonctionnalités bien pratiques (exemple : la sélection multiple d'un mot surligné via Ctrl + F2 ou Ctrl + Shift + F1). Mais cela ne suffit pas à combler les manques d'un IDE tout juste naissant.

Netbeans est très lourd, c'est indéniable. Cependant, il dispose de nombreux atouts :

  • il est stable (pour peu que l'on dispose de suffisemment de RAM)
  • il dispose "out-of-box" de très nombreuses fonctionnalités
  • il dispose d'extensions abouties et parfaitement intégrées

D'autre part, je suis assez attaché aux interfaces "old-school". Ce que j'apprécie dans Netbeans par rapport à ses concurrents ? Il dispose de fenêtres de configuration et surtout, il gère Git du feu de dieu. Bien que je n'utilise pas vraiment les outils de push, commit et add intégrés à Netbeans, je ne peux me passer de l'onglet "History". Il permet de faire des "REVERT" d'un clic.

 

Netbeans : History

 

J'utilise Netbeans HTML5 & PHP depuis sa version 7 et, jusqu'à présent, je n'ai pas trouvé un IDE qui pousse les outils dédiés au PHP aussi loin... si, Komodo IDE mais son tarif prohibitif a littéralement calmé mes ardeurs.

Bref, pour l'instant, Visual Studio Code manque cruellement de fonctionnalités de base et sa coloration syntaxique est beaucoup trop austère à mon goût. Je vais continuer à suivre l'évolution de cet IDE mais pas en tant qu'utilisateur pour le moment.

Netbeans devrait sortir une nouvelle version en juillet. J'espère qu'elle sera plus eye-candy et plus "légère" que la version 8 sans quoi, je pense qu'ils vont finir par perdre des parts de marché !

Visual Studio Code : Premier contact avec le nouvel IDE de Microsoft

J'écris ce billet en même temps que je découvre cet IDE. Il s'agit donc de mes premières impressions en temps réel ! ^^

Visual Studio Code est un nouvel IDE, développé par Microsoft, qui vient tout juste de poindre.

Téléchargeable sur son site dédié, Code s'installe en quelques minutes. A noter, la fenêtre d'installation d'un genre nouveau est plutôt sympathique (je suis très sensible aux belles interfaces). :)

Lire la suite de Visual Studio Code : Premier contact avec le nouvel IDE de Microsoft

Mon IDE du moment : Netbeans (HTML5 & PHP)

J'ai longtemps développé avec Komodo Edit. Malheureusement, le "bridage" de la version gratuite m'a assez rapidement contraint à chercher un autre éditeur. J'aurai bien aimé investir dans une licence Komodo IDE mais la réalité économique est ce qu'elle est.

Je suis donc passé à Netbeans dans sa version "HTML5 & PHP". Au départ à contre cœur, je l'avoue. Après quelques jours et quelques bougonnements, la conclusion s'est pourtant imposée d'elle-même : Netbeans est un très bon IDE.

De mon point de vue, les points forts de Netbeans sont :

  • gestion native du Versioning (Git) : comment s'en passer ?
  • une multitude de plugins pratiques : cf. ci-dessous
  • possibilité d'importer/exporter ses paramètres : INDISPENSABLE lorsqu'on travaille avec plusieurs postes
  • des thèmes "dark" très réussis : je ne supporte plus de développer sur fond blanc
  • personnalisable à souhait : indispensable, surtout pour les raccourcis clavier
  • une grosse communauté d'utilisateurs : pour tout problème, il est relativement aisé de trouver une solution
  • des nouvelles versions régulières : l'outil évolue constamment et positivement
  • gratuit : important en période de "vaches maigres"


Pour l'agrémenter un petit peu, j'ai également installé (entre autres) ces quelques plugins :

  • Show current GIT branch in status bar : pratique pour savoir sur quelle branche on bosse
  • Git toolbar : accès rapide au commande Git
  • Show path in titlebar : chemin du fichier édité dans la bar des titres
  • Redmine NB : gestion des tickets de Redmine intégrée à Netbeans


A vrai dire, le seul reproche que je peux lui faire, c'est sa consommation de mémoire.

J'avoue que j'ai vraiment pris goût à cet IDE. De temps en temps, je relève parfois quelques lenteurs mais rien de vraiment rédhibitoire. Bien entendu, j'ai mis un certain temps à trouver mes marques et à le personnaliser. Il me serait d'ailleurs très difficile de repartir d'un Netbeans "nu" tant j'ai paramétré la bête à mon goût. Et c'est justement là qu'intervient l'export de paramètres. Une fois ses paramètres sauvegardés, plus de stress lors des réinstallations. On importe le fichier de paramètres et le tour est joué.

Bref, j'en suis vraiment satisfait. Netbeans est un excellent IDE qui répond clairement à 100 % de mes besoins. Cependant, je trouvais Komodo Edit plus fluide et mieux foutu. Netbeans fait le boulot mais je le trouve relativement lourd.

Git - Premiers pas

Billet initialiement rédigé le 15/05/2014.


Dans le cadre de mon activité professionnelle, je développe une application en PHP/MySQL. Jusqu’à présent, je n’avais pas l’utilité d’un outil de versioning comme Git vu que je développais seul. Cela dit, nous sommes en plein recrutement et il va bientôt falloir que je m’habitue à ne plus être le seul développeur du projet. Du coup, j’ai décidé d’apprendre à utiliser Git. Le choix de Git est totalement arbitraire. J’ai vu qu’il en existait d'autres (SVN, Mercurial, Bazaar, etc.) mais j’ai l’impression que Git a beaucoup plus le vent en poupe actuellement.

Malheureusement, j’ai l’impression que je vais devoir abandonner mon IDE préféré, Komodo Edit, car seule la version payante Komodo IDE intègre la gestion du versioning Git. Je vais donc non seulement devoir apprendre à utiliser Git, mais en plus je vais devoir prendre en main Netbeans. Bref, un beau challenge en perspective.

 

Git : Installation

L’installation de Git est relativement simple. Pour Windows, il suffit de suivre ce tutoriel : http://www.vulgarisation-informatique.com/utiliser-git-windows.php.
Avant de me lancer, j’ai également pris le temps de lire le document publié par Mathieu Nebra (Mateo21) intitulé « Gérez vos codes source avec Git » (qui explique également comment installer Git). Si ce document vous paraît trop long, vous pouvez aussi consulter ce petit guide graphique très facile d’accès : http://rogerdudler.github.io/git-guide/index.fr.html.

A l'aide de ces documents, j’ai donc installé Git en "local" (Windows 7) et sur le serveur (Debian). J’avoue que je ne sais même pas si tout est fonctionnel au moment où j’écris ces lignes mais en tout cas, je n’ai pas rencontré de message d’erreur lors de mes différentes installations. Le but est, à terme, de pouvoir également effectuer des « push » directement sur le serveur. Mais pour ce dernier point, j’avoue que je ne sais pas du tout comment m’y prendre. (Edit : bien entendu, aujourd’hui je le sais ^^)

 

Git - Init et premier commit : Premières impressions

Je ne vais pas entrer dans les détails du fonctionnement de Git car il existe des tutos d’explications partout sur la toile. Je vais me contenter de vous donner un avis de novice. Je trouve que Git est déroutant et j’avoue que je ne vois pas encore comment je vais articuler mes développements autour de cet outil. Je trouve Git plutôt effrayant car bien que je comprenne l’intérêt de l’outil, du versioning et du partage de sources, je trouve l’utilisation de Git très laborieuse. Pour être honnête, je n’ai pas vraiment tout compris à son fonctionnement. Je vais donc, pour le moment en tout cas, me contenter d’utiliser les fonctionnalités de bases et voir si je m’approprie un peu plus l’outil au fil des « commit » et des « push ».

 

Edit : Aujourd’hui, je ne peux plus me passer de Git. Si vous débutez, accrochez-vous ! Le jeu en vaut vraiment la chandelle et au final, Git n’est pas compliqué du tout… au contraire !
D’ici quelques jours, je publierai un petit « How-To » de mise en place d’un dépôt Git en local avec déploiement automatique sur serveur à chaque push.

 

Komodo Edit : un éditeur PHP puissant et quasi complet

Ce billet, initialement rédigé le 08/04/2014, n'est plus du tout d'actualité car depuis quelques mois j'utilise NetBeans. Cependant, il fait partie d'une suite de billets concernant mes outils de développement. Je le publie donc tout de même pour marquer la chronologie de mes choix.

 

Je suis développeur Web depuis de nombreuses années. J’ai démarré, au début des années 2000, avec un petit éditeur intitulé Weaverslave. Devant l'absence de mise à jour de ce dernier, je suis ensuite passé à Notepad++. Puis, j’ai découvert Linux (ou GNU/Linux pour les puristes). Comme beaucoup, j’ai commencé par me faire la main avec Ubuntu (6.06) puis je suis passé d’une distribution à l’autre (Ubuntu, Frugalware, Debian, etc).

Durant plusieurs années, j’ai utilisé quelques éditeurs dont :

  • Bluefish : très bon éditeur, simple et léger. Je l’ai abandonné à cause de sa gestion hasardeuse de la coloration syntaxique. Peut-être ce problème est-il corrigé aujourd’hui.
  • Gedit + Plugin : à la base, c’est un éditeur de texte très basique. Agrémenté de plugin, il devient un éditeur correct.
  • Geany : Geany a été mon compagnon de code pendant pas loin de 4 ans. C’est aujourd’hui, l’éditeur avec lequel j’ai codé le plus longtemps. Mais que dire… Je l’ai quitté pour une raison honteuse : je n’ai pas trouvé de thème sombre qui me convienne.

 

Après les éditeurs, j’ai eu envie de tester des environnements de développement un peu plus complet (IDE). Je n’en ai testé que deux :

  • Netbeans PHP : bon, je vais surement me faire jeter des pierres mais je me lance : cet IDE est une calamité au niveau de la conso de mémoire ! Et il est écrit en Java... et je n'aime pas Java (j'ai été traumatisé par Java en Licence Pro ^^).
  • Komodo Edit : Et la lumière fut !

 

 

Komodo Edit a plusieurs avantages (liste non-exhaustive) :

  • multi-plateforme
  • l'interface est très bien pensée (ex. l'aperçu du document complet qui permet de se situer dans les longs fichiers)
  • les thèmes "dark" magnifiques
  • une collection d'extensions permet de le compléter
  • des outils de personnalisation permettent de se créer un environnement de développement "sur-mesures"

 

 

Malheureusement, il souffre aussi de légers défauts :

  • les fonctionnalités poussées sont exclusives à la version commerciale
  • les plugins développés par la communauté ne sont pas toujours mis à jour lors de la sortie d'une nouvelle version de Komodo. On peut donc se retrouver "amputé" de fonctionnalités après une mise à jour.
  • pas de possibilité d'importer et d'exporter ses préférences. Lorsqu'on utilise, comme moi, plusieurs postes pour le développement, on se retrouve obligé de récupérer les fichiers de préférences "a la mano" dans l'arborescence de l'application Komodo. Ce n'est pas vraiment "user-friendly" et surtout, c'est une belle perte de temps (N.B. : La version IDE permet la synchronisation des préférences sur plusieurs postes, un peu à la manière de Firefox Sync pour Firefox).

 

 

Il ne lui manque pas grand chose pour être parfait. A vrai dire, la version quasi parfaite existe : Komodo IDE, sa version commerciale. J'ai pu la tester avec une version d'évaluation et j'ai été bluffé par ses possbilités. Malheureusement, elle coûte un bras. Par conséquent, je reste sur Komodo Edit qui me convient totalement.