Visual Studio Code : bye bye Netbeans ?

Il y a quelques semaines, j'ai relancé Visual Studio Code (VSCode) pour voir où en était le développement de cet IDE prometteur. Je l'avais testé d'avril à mai 2015 mais malheureusement, de nombreuses fonctionnalités manquaient alors à l'appel.

Logo Visual Studio Code

 

Cela fait maintenant plus d'un mois que j'utilise VSCode au quotidien et force est de constater qu'il répond désormais à quasiment tous mes besoins.

En mai 2015, je listais les points négatifs de VSCode :

  • Pas d'onglets pour les documents ouverts... la navigation par side-bar n'est pas pratique à l'utilisation : désormais, la navigation se fait soit par side-bar, soit par onglets, soit par les deux. Personnellement, j'utilise cette dernière possibilité.
  • Impossible d'ouvrir plusieurs "Projets" en même temps : malheureusement, il n'est toujours pas possible d'ouvrir plusieurs projets en même temps. Mais je ne perds pas espoir que cette fonctionnalité apparaisse à l'avenir.
  • Pas de fonction "Remove Trailing Space" : cette fonctionnalité est désormais présente
  • Pas de conversion auto des "tab" en "space" : idem
  • La coloration syntaxique est austère à en pleurer : depuis quelque temps déjà, il est possible d'ajouter (voire de concevoir) des thèmes de coloration syntaxique. Pour ma part, j'utilise un thème Monokai et j'en suis totalement satisfait (sauf pour les fichiers Twig, mais ce n'est pas bloquant)
  • Pas de fonctionnalités "History" permettant de faire un "revert" d'un clic : l'intégration des outils git est désormais bien plus ergonomique que dans Netbeans.

Comme vous pouvez le constater, les principaux freins qui m'empêchaient de l'adopter sont aujourd'hui levés.

Cependant, quelques points négatifs subsistent :

  • L'auto-formatage n'est pas géré nativement et passe par des extensions (plugins). Or pour les fichiers Twig par exemple, c'est une catastrophe. Je n'ai pas trouvé d'extension qui auto-format les documents correctement.
  • Pour compléter l'IDE, il est nécessaire d'installer pas mal d'extensions. Or, qui dit extensions, dit développeurs tiers. Malheureusement, certaines d'entre elles ne sont pas correctement maintenues quand d'autres sont à la limite de l'utilisable.
  • Je reviens sur ce point qui pour moi est fondamentale lorsqu'on travaille sur des projets imbriqués : il est aujourd'hui encore impossible d'ouvrir plusieurs projets simultanément. Du coup, il m'arrive encore de devoir ouvrir Netbeans ou Notepad2 pour pouvoir bosser efficacement.

Vous l'aurez compris, je suis plutôt satisfait par Visual Studio Code. D'autant plus que cet éditeur est activement développé et s'améliore mois après mois. Il est d'ailleurs très agréable de suivre son évolution au fil des semaines. J'espère simplement que les quelques points négatifs seront rapidement corrigés. Mais relativisons : quel logiciel peut se targuer d'être parfait ? ^^

Symfony 3 : Installation et création d'un projet

Comme annoncé dans un billet précédent, j'ai décidé de me lancer dans l'apprentissage de Symfony.

Jusqu'à présent, j'ai toujours développé mes applications web from scratch, tout en utilisant de multiples packages grâce à composer. C'est donc tout naturellement que l'idée de passer à Symfony a fait son chemin.

L'installation de ce framework est d'une simplicité enfantine. :) Il vous suffit de suivre la documentation disponible sur le site de Symfony. Bien entendu, il vous faudra un environnement Apache, Php, Mysql fonctionnel. Pour ma part, j'utilise Wampserver 2.5... oui, je sais, il faut que je mette tout ça à jour ^^.

Pour résumer, il vous suffit de taper :

c:\wamp\www\php -r "readfile('https://symfony.com/installer');" > symfony

Puis :

c:\wamp\www\php symfony new votre_projet

 

Si tout se passe bien, le tour est joué. :)

 

Alors pourquoi en faire un billet me direz-vous ? Et bien tout simplement car j'ai tout de même un peu lutté pour résoudre le problème dont la solution est pourtant bien en évidence sur la documentation d'installation :

[GuzzleHttp\Exception\RequestException]
  cURL error 60: SSL certificate problem: unable to get local issuer certificate

 

Symfony erreur cURL

 

Dans ce cas-là, il suffit de télécharger le fichier https://curl.haxx.se/ca/cacert.pem et de mettre à jour le fichier php.ini en remplaçant la ligne :

[curl]
; A default value for the CURLOPT_CAINFO option. This is required to be an
; absolute path.
;curl.cainfo =

 

Par :

[curl]
; A default value for the CURLOPT_CAINFO option. This is required to be an
; absolute path.
curl.cainfo = "C:\wamp\bin\php\cacert.pem"

N.B. :  Bien entendu, le chemin indiqué variera selon la localisation de votre fichier cacert.pem

 

J'ai donc suivi cette procédure mais malheureusement, cette erreur me sautait toujours au visage. En fait, pour modifier le fichier php.ini, je passais par le raccourcis présent dans la barre des tâches :

Wampserver barre des taches

Or, en procédant de la sorte, ce n'est pas le bon php.ini que je mettais à jour.

Il faut modifier le php.ini directement dans le dossier C:\wamp\bin\php\php5.6.16\ (la version de php peut varier selon la version de wampserver que vous utilisez).

Et le tour est joué. :)

 

Symfony nouveau projet

Ajoutez les drivers sqlsrv à Php7 en 5 étapes

Aujourd'hui, je vous propose un petit Mémo/Tuto simple, rapide et efficace : ajouter les drivers sqlsrv à Php7 64 bits en 5 étapes. Comme d'habitude, si vous souhaitez des compléments d'information, n'hésitez pas à me contacter. Vous êtes prêts ? C'est parti !

phpinfo pdo_sqlsrv

1. Téléchargez les .dll (archive zip) sur le Github officiel de l'équipe de développement Microsoft : https://github.com/Azure/msphpsql/releases

2. Extrayez l'archive et copiez les fichiers php_sqlsrv_7_ts.dll, php_pdo_sqlsrv_7_ts.dll et dans le répertoire /ext de php (C:/php/ext/).

3. Ouvrez le fichier php.ini et ajoutez les lignes suivantes à la suite de la liste des extensions :

extension=php_sqlsrv_7_ts.dll
extension=php_pdo_sqlsrv_7_ts.dll

 

4. Téléchargez et installez Microsoft® ODBC Driver 11 for SQL Server®

5. Redémarrez Apache

Et le tour est joué :)

Installation d'Apache et Php sur Windows

Aujourd'hui, je vous propose un petit mémo rapide sur l'installation d'un serveur Apache et de PHP sur Windows (dans mon cas, Windows Server 2012). Comme il s'agit d'un mémo pense-bête, vous n'y trouverez pas beaucoup d'explications. Cependant, si vous avez des questions, n'hésitez pas… les commentaires sont là pour ça. :)

N.B. : le mémo ne concerne que l'installation et la configuration de base. Je n'aborderai donc pas la question de la sécurisation.

Sommaire :

  1. Téléchargement et décompression des archives
  2. Édition des fichiers de configuration httpd.conf et php.ini
  3. Test de l'installation
  4. Automatisation du démarrage du service apache (httpd.exe)

Lire la suite de Installation d'Apache et Php sur Windows

php5.6 sur WampServer 2.5

Cette semaine, au boulot, nous sommes passés à php5.6.16 sur notre serveur de production. Pour développer efficacement, il m’a donc fallu upgrader mon environnement de développement.

Ça tombe bien, WampServer 2.5 (Wamp, pour les intimes) permet d’installer plusieurs versions de php côte à côte et de switcher de l’une à l’autre aisément. Il faut malgré tout respecter la procédure d’installation des nouvelles (ou anciennes) versions de php que l’on souhaite ajouter.

Je vous propose donc de découvrir comment installer php5.6.16 aux côtés de la version 5.5.12 fourni de base avec Wamp.

Si ce n’est déjà fait, téléchargez WampServer 2.5 (http://www.wampserver.com/) puis procédez à son installation.
Personnellement, j’installe toujours Wamp dans le dossier proposé par défaut : c:/wamp. Si vous n’avez pas fait ce choix, pensez à adapter le chemin tout au long du tuto.

Lire la suite de php5.6 sur WampServer 2.5