J'ai testé OCS

Comme annoncé dans mon dernier billet de la série "En Vrac", je suis désormais abonné à OCS. Contrairement à Netflix, OCS n'est pas un service de SVoD à proprement parler mais un service hybride composé de :

  • 4 chaînes de télévision (SPOILER : elles n'ont aucun intérêt)
  • 1 service de replay classique + le catalogue des séries HBO (qui s'apparente donc à de la SVoD)

Alors, OCS, bien ou pas bien ?

 

Logos OCS

Lire la suite de J'ai testé OCS

Nostalgie hardware

Dix ans ! C'est la première fois qu'un PC m'accompagne aussi longtemps. :) Il faut dire que j'y avais mis le prix. Pour un peu moins de 2000 euros, je m'étais monté une machine assez costaude pour l'époque et surtout, totalement silencieuse.


Equipée d'un processeur Intel Core2Duo E6600, couplé à une carte mère ASUS P5W DH Deluxe avec 2 Go de RAM, j'avais alors une machine plus que performante. Il y a dix ans, j'en avais 23 et je m'équipais également pour pouvoir jouer. J'avais donc jeté mon dévolu sur une carte graphique Nvidia GeForce 6600 SE… SE pour Silent Edition. A l'époque, c'était un excellent compromis silence / puissance. :)


La principale contrainte que je m'étais fixé était de monter une tour aussi silencieuse que possible. J'avais donc investi dans un boitier Antec P100 et pour alimenter le tout, une alimentation Antec Phantom 500 dépourvue de ventilateur. Enfin j'avais remplacé les ventilateurs internes par des Papst inaudibles (ils tournent en émettant moins de 18 décibels). J'avais même pris le soin d'acheter un disque dur qui, selon le constructeur (Seagate, si mes souvenirs sont bons), était plus silencieux que les autres. Idem pour le graveur optique.


Aux niveaux périphériques, j'avais opté pour un pack clavier + souris Logitech MX3000 qui se révéla très décevant mais que j'ai tout de même continué à utiliser jusqu'aujourd'hui.
Équipé d'un écran 19 pouces les deux premières années, j'étais rapidement passé à une diagonale de 24 pouces, beaucoup plus confortable.


Côté OS, elle aura tout connu ! Tournant à l'origine sur Windows Vista, elle a successivement accueilli Ubuntu, Frugalware, SolydXK et Archlinux. Il y a deux ans, je suis passé sur Windows 7, upgradé l'année dernière en version 10.


Croyez-le ou non, cette machine est toujours l'ordinateur familial. Les seuls changements apportés durant ses dernières années ont été le changement du disque dur l'année dernière (je suis passé d'un HDD de 250 Go à un HDD de 1 To), l'ajout de RAM en 2010 (passage à 4 Go), et le remplacement de la carte graphique GeForce 6600 SE, incompatible avec Windows 10, par une GeForce 8400 SE d'occasion. Alors oui, j'ai investi beaucoup d'argent il y a 10 ans, mais je pense que j'ai largement rentabilisé mon investissement.


Ce PC m'accompagne donc depuis 10 ans. C'est bête, mais j'y suis beaucoup attaché. Malheureusement, il est aujourd'hui trop encombrant. Un PC fixe demande énormément d'espace et du mobilier. Nous songeons donc à lui trouver un successeur plus petit, plus pratique. Vous l'aurez compris, notre prochaine configuration familiale sera un ordinateur portable.

J'ai testé Netflix

Netflix est le service de SVoD le plus connu. Depuis longtemps, j'avais envie de le tester. Le 9 septembre dernier, j'ai enfin sauté le pas. Après ce petit mois d'essai gratuit, je vous propose mon petit retour d'expérience. :)

Alors, Netflix, bien ou pas bien ?

Netflix logo

Catalogue :

Netflix France est relativement pauvre en nouveautés côté cinéma. Le catalogue est assez vaste pour ne pas tomber à court de film mais ne vous attendez pas aux dernières sorties. C'est d'ailleurs le problème principal de tous les services  SVoD. La plupart des films ont déjà été multidiffusés. Merci à la chronologie des médias !
Au niveau des séries, on ne peux que saluer la présence des séries originales. Ma série Netflix Original coup de coeur : Stranger Things.

 

Ergonomie :

L'interface de Netflix est très bien foutue. Claire et ergonomique, la navigation y est fluide. Netflix dresse des profils d'utilisateur : Juan, "kids" et "à voir en famille" (ce qui est très pratique lorsque on a des enfants). À l'ouverture, vous choisissez donc votre profil puis vous avez accès au catalogue. Plus vous regardez de séries ou de films, plus Netflix adapte ses recommandations.

 

À l'utilisation :

Lorsque vous regardez une série sur Netflix, les épisodes se succèdent automatiquement. C'est très appréciable lorsque que moi vous enchaînez deux à trois épisodes affalé dans le canapé. Si vous coupez la lecture d'un épisode, que ce soit pendant ou à la fin, Netflix retient votre progression. Vous pouvez donc reprendre votre visionnage là où vous vous étiez arrêté et ce, même si vous changez de support.

Si comme moi vous êtes client Free équipé de la Freebox Revolution, sachez qu'il n'y a pas d'appli Netflix. Pour contourner ce désagréement, j'ai dû passer par ma Xbox 360 qui est un peu bruyante. Du coup, l'expérience de visionnage n'était pas francement parfaite.

 

Bilan :

+ Les séries exclusives : (ex. Stranger Things)
+ La qualité de la plateforme et son ergonomie
+ L'accession par profil

- pas visionnage hors ligne : dans le TER, impossible pour moi de regarder un film ou une série. Pour moi, c'est le point le plus rédibitoire.
- Pas d'appli Netflix chez Free : fondamentalement, ce n'est pas la faute de Netflix mais Free ne dispose pas de l'appli Netflix. Je suis donc obligé de passer par ma Xbox 360 qui fait tout de même un boucan d'enfer par rapport au FreePlayer.

 

Alors, je reste abonné ou pas ?

J'ai été très satisfait du peu que j'ai utilisé Netflix. Malgré un catalogue pauvre en nouveautés, ce service de SVoD garantit d'avoir toujours une vidéo à se mettre sous la rétine. Cependant, je ne conserverai pas mon abonnement pour une seule et unique raison : l'impossibilité de regarder les flux hors connexion.

Lenovo Yoga 13 : batterie branchée ne charge pas

Il y a quelques jours, alors que mon TER arrive à quai, je clique à la hâte sur « Arrêter et mettre à jour ». Mon Yoga 13 se lance alors dans d’interminables mises à jour. Pas le choix, je rabat l’écran et glisse l’ultraportable dans mon sac.

Je viens alors de faire une terrible erreur mais je ne le sais pas encore.

Lire la suite de Lenovo Yoga 13 : batterie branchée ne charge pas

Mes extensions Firefox #5 : Empty Cache Button

Suite de la série de billets dédiées aux extensions Firefox que j’utilise quotidiennement. Après µBlock, Ghostery, Close All Tabs et Colorzilla, je vous propose aujourd’hui de découvrir l’extension Empty Cache Button : simple, pratique et efficace !

Lorsqu'on travaille sur le design d’une page web, la mise en cache des contenus (Images, photos et/ou icônes) peut s’avérer rapidement pénible. Chaque fois que l'on modifie une image, une icône, une photo ou autre, il faut « vider le cache » pour rafraîchir la page et voir le résultat à l’écran.

Pour vider le cache, 3 possibilités :

- la solution contraignante : Menu > Options > Avancé > Réseau > Vider maintenant :

Firefox menu vider cache

 

- la solution semi-contraignante car il faut à chaque fois décocher les cases pour ne garder que « Cache » de coché : Ctrl + Shift + Suppr :

Firefox Ctrl + Shift + Suppr

 

Et puis il y a Empty Cache Button. Un clic sur la petite icône IMG ou un appuie sur la touche F9 : Bouton Empty Cache Button

Empty Cache Button Success

 

Et le tour est joué ^^

Que disais-je ? Ah oui : simple, pratique et efficace. ^^