Brouillon oublié : MacOS, Windows, GNU/Linux ou la guerre des OS

Illustration manuscrit

Brouillons oubliés

Ce 5ème billet de la série « Brouillons oubliés » est l’un de mes plus anciens écrits. Je l’ai rédigé bien avant l’ouverture de ce blog en 2013 suite à la lecture d’un article comparant l’autonomie des appareils Apple à celle des appareils tournant sous Windows. Dans une certaine mesure, il est toujours d’actualités. Depuis longtemps, on oppose Windows à MacOS en prétendant que ce dernier est beaucoup plus performant. C’est sans doute vrai sur certains points, mais il est fallacieux d’affirmer cela sans apporter certaines précisions.

Lire la suite…

Brouillon oublié : La valse des OS

Illustration manuscrit

Brouillons oubliés

Si vous me lisez régulièrement, vous avez dû voir passer des titres tels que « De Windows à Linux » ou « De Linux à Windows » à quelques reprises. C’est un fait, j’ai toujours aimé passer d’un OS à un autre. 🙂 Il y a quelques semaines, j’ai même explosé ma partition de démarrage.

Si fut un temps Linux était plutôt orienté « utilisateurs avancés », Windows « grand public » et MacOS « graphistes et com' », aujourd’hui ils jouent tous trois dans la même cour : celle du grand public. En effet, installer et utiliser Linux n’a jamais été aussi simple (même si l’UEFI peut parfois s’avérer casse-bonbons), Windows n’a jamais été aussi stable et performant (non, ce n’est pas un troll… chez moi il tourne vraiment comme une horloge) et posséder des produits Apple pour utiliser MacOS a toujours été aussi onéreux (oui, là c’est bien un troll). 😉

Pour ce 3ème billet de la série des brouillons oubliés, je vous propose de découvrir un écrit initié fin juin 2014 où j’évoquais la valse des OS sur mes ordinateurs ces dernières années. Spoiler : De Windows à Linux à Windows. 😛

 

Lire la suite…

Windows 10 : Réparer le boot UEFI en invite de commandes

Disque dur

 

Il y a quelques semaines, j’ai installé une pré-version d’Ubuntu 18.10 Cosmic Cuttlefish en dual-boot sur mon disque. N’ayant pas vraiment été emballé par cette nouvelle version, j’ai purement et simplement supprimé la partition contenant la distribution.

Mal m’en a pris car malheureusement, je n’ai pas anticipé la catastrophe : je me retrouve avec un GRUB complètement cassé.

Naturellement, mon premier réflexe a été de booter sur mon CD d’installation de Windows 10 pour lancer l’utilitaire de réparation du démarrage du système.

 

Lire la suite…

De Windows 10 à Solus ?

Bah dis donc, que de changements ces derniers temps ! Après De PluXml à WordPress et De Windows Mobile à Android, ne manquait plus que le changement d’OS sur mon poste de travail.

 

Solus Budgie Desktop

 

Pourquoi quitter Windows 10 ?

Pour faire simple : je commence à m’ennuyer un peu sur cet OS. Tout y tourne si parfaitement que je finis par ressentir une certaine lassitude. J’ai donc simplement envie de voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Les distributions GNU/Linux, je connais et suis à l’aise avec, donc pourquoi pas ?

 

Lire la suite…

Solus et Lenovo IdeaPad Yoga 13 : driver wifi RTL8723AU

Aujourd’hui, j’ai installé la distribution Solus sur mon ordinateur portable : Lenovo IdeaPad Yoga 13. Je lorgne sur cette distribution depuis quelques temps et j’ai donc décidé de sauter le pas en l’installant en dual-boot.

 

Solus OS Logo

 

Au premier démarrage, je me suis rendu compte que ma carte wifi Realtek RTL8723AU n’était pas reconnue par le système, ce qui, vous en conviendrez, est relativement gênant pour un usage nomade.

Bref, il m’a donc fallu installer le driver de la carte Wifi à la main.

Je vous partage ici la méthode pour en garder une trace… au cas où. ^^

 

Lire la suite…

En Vrac : Windows 10 Mobile, GNU/Linux, Blockchain et commentaires

Windows 10 Logo

Windows Mobile et cartes SD

Ce premier sujet ne va pas intéresser grand monde vu que Windows Mobile est en fin de vie. À vrai dire, j’avais écrit ce premier sujet il y a déjà quelques semaines. Je le publie tout de même au cas où certains irréductibles utilisateurs de Windows 10 Mobile passeraient par là. 😛

J’avais quelques soucis avec l’appli Facebook et Messenger depuis quelques temps. La seule modification apportée à mon Lumia : l’ajout d’une carte SD. J’ai enlevé la carte SD et tout roule à nouveau. Moralité : Windows 10 Mobile + Facebook + carte SD = crash !

Je l’ai déjà exprimé dans un billet précédent mais je suis vraiment déçu de la politique de Microsoft quant à Windows 10 Mobile. À long terme, je pense que les Lumia auraient eu une chance sur ce marché si concurrentiel. Mais bon, avec les remises à zéro entre chaque version (Windows 7.5, Windows 8 et Windows 10), il ne fallait pas s’attendre à autre chose qu’à une désaffection des développeurs. Les quelques éditeurs ayant joué le jeu doivent être bien déçus. Bref, nous vivons dans un monde ou le court terme a pris le pas sur le long terme et c’est bien dommage. Je continuerai à utiliser mon Lumia 650 tant qu’il sera fonctionnel et se posera ensuite la question du changement de crémerie.

 

Solus OS Logo

Solus OS et Ubuntu : on y est presque 🙂

Je continue toujours à chercher la distribution qui me permettra de revenir à GNU/Linux. Ces dernières semaines, j’ai testé Solus OS « en dur » au boulot mais je n’ai pas été convaincu. Budgie est vraiment sympa, mais je trouve que le rendu de l’interface manque de finesse. Tout est trop gros à mon goût. J’adorerais que tout soit aussi fin et lisse que sous Windows 10 ou MacOS. Cependant, j’attends avec impatience la prochaine version de Budgie Desktop qui devrait passer à Qt. Pour le moment, je continue à suivre les évolutions de Solus en VM car ça reste une excellente distribution en devenir.

J’ai également testé Ubuntu 17.10 pendant une journée et le bilan est le même. Bien que plutôt surpris par cette nouvelle mouture de la plus connue des distributions, je trouve que les angles restent encore à arrondir. Malgré l’apport appréciable de certaines extensions qui me paraissent indispensables comme Arc-Menu et Dash-to-Panel, il y a encore du chemin à faire. Même constat que pour Budgie : ça manque de finesse. Je vais attendre quelques semaines avant de retester mais quoiqu’il en soit, je surveille cette distro de près.

 

BlockChain : kézaco ?

Bon, sur ce coup-là, je vais faire mon gros fainéant. ^^ J’avais commencé la rédaction d’un long billet expliquant le fonctionnement de la blockchain et des cryptomonnaies mais je suis tombé sur un blog qui explique très bien la chose. Je me contente donc de marquer la page ici : https://yeuxdelibad.net/Journal/2017/10/les-cryptomonnaies-expliquees-a-ma-fille.html. Si vous ne comprenez rien à rien à ces technologies hype du moment, ça devrait vous aider… en tout cas, moi ça m’a vraiment aidé à appréhender le sujet. Merci à son auteur. 😉

 

Modération des commentaires

Vous l’avez peut-être constaté mais les commentaires sont à nouveau modérés a priori. En effet, je suis à nouveau la cible de spammeurs. Du coup, j’ai une cinquantaine de commentaires spams quotidiens. Pour éviter de polluer les commentaires utiles, je n’ai donc pas d’autre choix. J’espère que ces attaques ne dureront pas dans le temps…

Ubuntu Budgie Remix : Test rapide en VM

Il y a quelques jours, je testais la distribution Solus. Si j’ai été largement séduit par Budgie, j’ai été légèrement refroidi par la logithèque relativement maigre. Du coup, je me suis dit que la Ubuntu Budgie Remix pourrait peut-être se révéler comme étant LA solution. Je l’ai donc testé rapidement pour m’en faire une idée.

N.B. : si vous êtes un fervent supporter de la Ubuntu Budgie Remix, ne lisez pas les lignes ci-dessous.

 

Installation

Comme pour toutes les distributions actuelles, je n’ai pas rencontré de problème. Ubuntu Budgie Remix s’installe rapidement et sans encombre.

 

Ubuntu Budgie Remix bureau

 

Lire la suite…

jpegoptim : Optimiser les images JPG en ligne de commande

Lorsqu’on travaille sur des outils web, il peut être intéressant d’optimiser ses images JPG afin de gagner en temps de chargement. Jpegoptim est un outil en ligne de commande permettant d’optimiser sans pertes les images JPG. Il est disponible sur Windows, MacOSX et Linux. Vous pouvez le télécharger sur http://www.freecode.com/projects/jpegoptim/.

 

Son utilisation est des plus simples :

jpegoptim [ options ] [ fichier(s) ]

 

Vous pouvez consulter la liste des options sur la page « man » dédiée.

 

Par exemple, si vous souhaitez optimiser toutes les images JPG d’un répertoire :

jpegoptim -t --all-progressive --strip-all *.jpg

Jpegoptim exemple

Options utilisées dans cet exemple :

-t : affiche les informations de traitement à l’écran (nom de fichier, résolution, config du jpg, taille origine, taille optimisée, etc.)

--all-progressive : créé des jpg progressifs : ils seront chargés progressivement et non d’un coup (pratique pour les gros fichiers)

--strip-all : enlève les méta-données (Commentaires et données Exif)

*.jpg : tous les fichiers dont l’extension est jpg

 

Simple, pratique et efficace. ^^

 

Source : https://www.skyminds.net/serveur-dedie-optimiser-toutes-les-images-jpg-et-png-avec-optipng-et-jpegoptim/

De Antergos à Xubuntu… à Windows 10

Finalement, je n’aurai pas tenu plus de quelques jours sous Antergos. La raison est relativement simple : j’en avais assez de passer mon temps à configurer l’ensemble. Certes, le système est stable, mais il faut tout de même mettre les mains dans le cambouis pour configurer le tout.

Tout a commencé avec LightDM qui démarrait inlassablement avec un clavier qwerty. J’ai corrigé ce problème puis je me suis rendu compte que xscreensaver ne fonctionnait pas. Idem, j’ai corrigé le problème. Puis ce fut Zsh qui me fit des misères. Comme pour tout le reste, j’ai corrigé. Quelques jours plus tard, je veux verrouiller l’écran avant de partir à ma pause déjeuner et patatras… xscreensaver ne répond à nouveau plus. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase !

Vu qu’il s’agit de mon poste de travail, je ne peux pas me permettre de perdre du temps à chaque fois qu’un des services déconne. J’ai donc décidé de jouer la sécurité et j’ai installé Xubuntu.

 

Xubuntu logo

 

Sans surprise, l’installation s’est déroulé sans anicroche. Le système démarre et là… LightDM en qwerty. J’entre mes identifiants et surprise : clavier qwerty alors que dans les paramètres, c’est bien azerty (fr) qui est sélectionné. Je corrige donc tout ça en ligne de commande. Déjà, ça commence mal.

Via les dépôts, j’installe Netbeans 8.1. Je le démarre et là, re-surprise… aucun plugin disponible. Encore une fois, la coupe est pleine. Je redémarre donc sous Windows 10.

Loin de moi l’idée de casser du sucre sur GNU/Linux mais c’est tout de même pénible de devoir à chaque fois configurer des choses aussi basiques. Bon, je ne perds pas espoir de trouver LA distribution Linux qui me conviendra à 100% mais pour le moment, je vais faire une petite pause dans les install de distrib. Au final, Windows 10 me convient et tourne comme un charme donc…

 

Windows 10 Logo

 

 

Sources :
Logo Windows 10 : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Windows_10_Logo.svg#/media/File:Windows_logo_-_2012.svg
Logo Xubuntu : https://xubuntu.org/resources/