Visual Studio Code : bye bye Netbeans ?

Il y a quelques semaines, j'ai relancé Visual Studio Code (VSCode) pour voir où en était le développement de cet IDE prometteur. Je l'avais testé d'avril à mai 2015 mais malheureusement, de nombreuses fonctionnalités manquaient alors à l'appel.

Logo Visual Studio Code

 

Cela fait maintenant plus d'un mois que j'utilise VSCode au quotidien et force est de constater qu'il répond désormais à quasiment tous mes besoins.

En mai 2015, je listais les points négatifs de VSCode :

  • Pas d'onglets pour les documents ouverts... la navigation par side-bar n'est pas pratique à l'utilisation : désormais, la navigation se fait soit par side-bar, soit par onglets, soit par les deux. Personnellement, j'utilise cette dernière possibilité.
  • Impossible d'ouvrir plusieurs "Projets" en même temps : malheureusement, il n'est toujours pas possible d'ouvrir plusieurs projets en même temps. Mais je ne perds pas espoir que cette fonctionnalité apparaisse à l'avenir.
  • Pas de fonction "Remove Trailing Space" : cette fonctionnalité est désormais présente
  • Pas de conversion auto des "tab" en "space" : idem
  • La coloration syntaxique est austère à en pleurer : depuis quelque temps déjà, il est possible d'ajouter (voire de concevoir) des thèmes de coloration syntaxique. Pour ma part, j'utilise un thème Monokai et j'en suis totalement satisfait (sauf pour les fichiers Twig, mais ce n'est pas bloquant)
  • Pas de fonctionnalités "History" permettant de faire un "revert" d'un clic : l'intégration des outils git est désormais bien plus ergonomique que dans Netbeans.

Comme vous pouvez le constater, les principaux freins qui m'empêchaient de l'adopter sont aujourd'hui levés.

Cependant, quelques points négatifs subsistent :

  • L'auto-formatage n'est pas géré nativement et passe par des extensions (plugins). Or pour les fichiers Twig par exemple, c'est une catastrophe. Je n'ai pas trouvé d'extension qui auto-format les documents correctement.
  • Pour compléter l'IDE, il est nécessaire d'installer pas mal d'extensions. Or, qui dit extensions, dit développeurs tiers. Malheureusement, certaines d'entre elles ne sont pas correctement maintenues quand d'autres sont à la limite de l'utilisable.
  • Je reviens sur ce point qui pour moi est fondamentale lorsqu'on travaille sur des projets imbriqués : il est aujourd'hui encore impossible d'ouvrir plusieurs projets simultanément. Du coup, il m'arrive encore de devoir ouvrir Netbeans ou Notepad2 pour pouvoir bosser efficacement.

Vous l'aurez compris, je suis plutôt satisfait par Visual Studio Code. D'autant plus que cet éditeur est activement développé et s'améliore mois après mois. Il est d'ailleurs très agréable de suivre son évolution au fil des semaines. J'espère simplement que les quelques points négatifs seront rapidement corrigés. Mais relativisons : quel logiciel peut se targuer d'être parfait ? ^^

Joyeuses fêtes de fin d'année

Ho Ho Ho ! Ça y est, c'est Noël !

Je vous souhaite à toutes et à tous d'excellentes fêtes de fin d'année. Comme d'habitude, ces vacances vont me permettre de me déconnecter quelques jours. Il n'y aura donc pas de publications jusqu'à l'année prochaine. Je vous donne rendez-vous début janvier 2017 pour de nouveaux billets.

Cette année 2016 fut bien remplie et j'ai pris beaucoup de plaisir à partager ces quelques 26 billets avec vous. J'espère que certains d'entre eux vous auront été utiles.

Pour 2017, j'ai d'ores et déjà quelques idées de billets (certains sont en brouillons) :

  • Git : premiers pas (how to)
  • Hardware et nostalgie
  • Windows 10 : les détails qui me "gonflent"
  • GNU/Linux : test de Solus
  • GNU/Linux : mise en place des drivers SQL Server

 

En attendant la nouvelle année, si vous souhaitez me contacter, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact prévu à cet effet.

Profitez bien et surtout, portez-vous bien !

Juan

PluXml + Git : mon processus de publication

La plupart du temps, j’écris mes billets durant mes trajets quotidiens en train. Soit 1h le matin et 1h le soir quand la SNCF parvient à faire circuler correctement ses TER. Mon processus d’écriture et de publication est relativement bien huilé :

  1. Rédaction sous Word ou LibreOffice (ça dépend de l’OS sur lequel je suis) : ça me permet de bénéficier du correcteur orthographique :) C’est la phase qui me prend le plus de temps.
  2. Mise en forme HTML « a la mano » dans un éditeur (Visual Studio Code ou Mousepad) : bien que PluXml permette de bénéficier d’un éditeur Wysiwyg comme CKEditor, je préfère bosser à l’ancienne :P
  3. Copié-collé de ma prose dans l’interface admin de PluXml et paramétrage des attributs du billet (date, catégories, tags, etc.)

En moyenne, un billet représente 2 à 3 heures de travail. Si les deux premières étapes ne me posent pas de soucis dans le train, la troisième est plus problématique. En effet, n’ayant que très peu de plage de réseau 3G pendant mon trajet, il m’est impossible de travailler en ligne sur mon PluXml.

Lire la suite de PluXml + Git : mon processus de publication

Visual Studio Code : Pas pour tout de suite

Finalement, je n'aurai pas tenu longtemps avec Visual Studio Code. Pourtant, je me suis fait violence pour l'utiliser. J'aurai tenu un jour et demi. Changer d'IDE est un exercice difficile. Il faut s'approprier le nouvel environnement, le personnaliser, modifier ses habitudes, etc. J'étais motivé, mais plusieurs points m'ont fait revenir à Netbeans. En vrac :

  • pas d'onglets pour les documents ouverts... la navigation par side-bar n'est pas pratique à l'utilisation
  • impossible d'ouvrir plusieurs "Projets" en même temps
  • pas de fonction "Remove Trailing Space"
  • pas de conversion auto des "tab" en "space"
  • la coloration syntaxique est austère à en pleurer
  • pas de fonctionnalités "History" permettant de faire un "revert" d'un clic
  • etc.

 

Visual Studio Code austère

 

Pourtant, l'outil n'est pas dénué d'intérêt et dispose de quelques fonctionnalités bien pratiques (exemple : la sélection multiple d'un mot surligné via Ctrl + F2 ou Ctrl + Shift + F1). Mais cela ne suffit pas à combler les manques d'un IDE tout juste naissant.

Netbeans est très lourd, c'est indéniable. Cependant, il dispose de nombreux atouts :

  • il est stable (pour peu que l'on dispose de suffisemment de RAM)
  • il dispose "out-of-box" de très nombreuses fonctionnalités
  • il dispose d'extensions abouties et parfaitement intégrées

D'autre part, je suis assez attaché aux interfaces "old-school". Ce que j'apprécie dans Netbeans par rapport à ses concurrents ? Il dispose de fenêtres de configuration et surtout, il gère Git du feu de dieu. Bien que je n'utilise pas vraiment les outils de push, commit et add intégrés à Netbeans, je ne peux me passer de l'onglet "History". Il permet de faire des "REVERT" d'un clic.

 

Netbeans : History

 

J'utilise Netbeans HTML5 & PHP depuis sa version 7 et, jusqu'à présent, je n'ai pas trouvé un IDE qui pousse les outils dédiés au PHP aussi loin... si, Komodo IDE mais son tarif prohibitif a littéralement calmé mes ardeurs.

Bref, pour l'instant, Visual Studio Code manque cruellement de fonctionnalités de base et sa coloration syntaxique est beaucoup trop austère à mon goût. Je vais continuer à suivre l'évolution de cet IDE mais pas en tant qu'utilisateur pour le moment.

Netbeans devrait sortir une nouvelle version en juillet. J'espère qu'elle sera plus eye-candy et plus "légère" que la version 8 sans quoi, je pense qu'ils vont finir par perdre des parts de marché !

Visual Studio Code : Premier contact avec le nouvel IDE de Microsoft

J'écris ce billet en même temps que je découvre cet IDE. Il s'agit donc de mes premières impressions en temps réel ! ^^

Visual Studio Code est un nouvel IDE, développé par Microsoft, qui vient tout juste de poindre.

Téléchargeable sur son site dédié, Code s'installe en quelques minutes. A noter, la fenêtre d'installation d'un genre nouveau est plutôt sympathique (je suis très sensible aux belles interfaces). :)

Lire la suite de Visual Studio Code : Premier contact avec le nouvel IDE de Microsoft