Git : Initialisation et premier commit

Avant-propos

J’ai initié la rédaction de ce billet le 11 juin 2014 ! Le 18 décembre 2014, j’annonçais d’ailleurs sa publication à venir. Depuis quatre années, il traîne donc lamentablement dans mes brouillons. À plusieurs reprises, j’ai tenté de le finaliser mais, de l’eau ayant coulé sous les ponts, je me posais des questions sur la pertinence d’un tel billet « outdated« . Vu qu’il était en grande partie écrit et même s’il pourra paraître trop simpliste, j’ai tout de même décidé de le publier. Il s’agit plus d’un billet de présentation des bases de git que d’un tuto à suivre au pied de la lettre mais peut-être que ces quelques lignes vous permettront de mettre le pied à l’étrier. Bien entendu, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire ou via le formulaire de contact.

 

Git logo

 

Prérequis

Bien entendu, je pars du principe votre stack de développement est en place et que git et ssh sont opérationnels.

 

Grille de lecture

  • sur fond bleu, le code à taper dans votre invite de commande local
  • sur fond vert, le code à taper dans l’invite de commande sur le serveur distant
Serveur local Serveur distant

 

Lire la suite…

Intégrer Cmder à Visual Studio Code

Aujourd’hui, petit mémo rapide. 🙂

J’utilise Visual Studio Code depuis presque un an. Cet IDE est vraiment très agréable à utiliser mais malgré tout, je trouve les terminaux intégrés (powershell ou cmd) très inesthétiques et peu pratiques :

Visual Studio Code terminal intégré (cmd)

 

En parallèle, j’utilise un émulateur de terminal que j’apprécie beaucoup : Cmder. Alors pourquoi ne pas associer les deux ? ^^

Si vous souhaitez intégrer Cmder.exe à Visual Studio Code :

  1. Créez un fichier vscode.bat à la racine du répertoire cmder. Dans cet exemple : C:/cmder
  2. Ajoutez ces quelques lignes :
    @echo off SET CurrentWorkingDirectory=%CD% SET
    CMDER_ROOT=C:\cmder CALL 
    "%CMDER_ROOT%\vendor\init.bat" CD /D 
    %CurrentWorkingDirectory%
  3. Dans les paramètres de Visual Studio Code, ajoutez ces deux lignes :
    "terminal.integrated.shell.windows": "C:\\WINDOWS\\system32\\cmd.exe",
    "terminal.integrated.shellArgs.windows": ["/K", "C:\\cmder\\vscode.bat"]

 

Et voilà le résultat :

Visual Studio Code avec cmder intégré

 

Non seulement l’interface de Cmder est plus esthétique, mais en plus, elle intègre tous les outils qui me sont nécessaires (bash, git, etc.). Bonus : on visualise directement la branche Git sur laquelle on travaille ! Bref, que du bonheur. ^^

Sources :
https://github.com/Microsoft/vscode/issues/12006
https://code.visualstudio.om/docs/editor/integrated-terminal

Ma logithèque pour développer en PHP sous Windows

Suite à la lecture du billet de Nicolas Hachet intitulé « Quels outils pour développer en PHP sous Windows ?« , j’ai eu envie de faire, moi aussi, le tour de mon environnement de développement.

Illustration code source

Stack

WampServer

Je vous l’accorde, rien de bien original. À mes débuts, j’installais Apache, MySQL et PHP l’un après l’autre mais je trouvais ça fastidieux. Surtout qu’à cette époque (début des années 2000), il m’arrivait bien souvent de réinstaller Windows. Par la suite, j’ai découvert EasyPhp que j’ai utilisé pendant un certain temps. Je ne me souviens plus de la raison qui m’a poussé à tester WampServer à l’époque mais en tout cas, je ne suis jamais revenu en arrière. Apache, MySQL et PHP installés et prêts à l’emploi en moins de 10 minutes, que demander de plus ? Simple et efficace.

 

Lire la suite…

Ma logithèque : les indispensables

Comme énoncé dans un de mes précédents billets, j’ai procédé il y a peu à la réinstallation de Windows sur mon Yoga. Je vous propose aujourd’hui un petit tour d’horizon des logiciels composants ma logithèque de base.

Le premier logiciel que j’installe est bien entendu LE navigateur : Firefox !

Ensuite, je passe à l’installation des divers outils composants mon environnement de développement.

Type Sous Windows Sous GNU/Linux
Environnement de développement
  Serveur local Apache (MySQL Php) WampServer LAMP
  Emulateur de Terminal Cmder Yakuake (si KDE)
  Git MySysGit git
  Git dans explorateur de fichiers TortoiseGit RabbitVCS
  Dépendances PHP composer
  IDE Netbeans
  Outil MySQL MySQL Workbench
  Client FTP Filezilla
  BDD sécurisée de mots de passe Keepass

 

Développer, c’est bien, mais il me faut également divers logiciels nécessaires aux travaux « bureautiques ».

Type Sous Windows Sous GNU/Linux
Bureautique
  Suite bureautique Microsoft Office LibreOffice
  Prise de notes OneNote
  Finances personnelles BankPerfect
  Gestion des archives 7zip
  Captures d’écran GreenShot Shutter
  Traitement d’images Gimp (+ Paint.net sous Windows)
  Lecteur audio (travail en musique ^^) Clementine

 

Tous ces outils me sont indispensables que ce soit d’un point de vue professionnel ou personnel. Bien entendu, il s’agit là d’une base. Ma logithèque s’étoffe ensuite au fur et à mesure de mes besoins mais globalement, ce sont là les logiciels que j’utilise le plus au quotidien.

PluXml + Git : mon processus de publication

La plupart du temps, j’écris mes billets durant mes trajets quotidiens en train. Soit 1h le matin et 1h le soir quand la SNCF parvient à faire circuler correctement ses TER. Mon processus d’écriture et de publication est relativement bien huilé :

  1. Rédaction sous Word ou LibreOffice (ça dépend de l’OS sur lequel je suis) : ça me permet de bénéficier du correcteur orthographique 🙂 C’est la phase qui me prend le plus de temps.
  2. Mise en forme HTML « a la mano » dans un éditeur (Visual Studio Code ou Mousepad) : bien que PluXml permette de bénéficier d’un éditeur Wysiwyg comme CKEditor, je préfère bosser à l’ancienne 😛
  3. Copié-collé de ma prose dans l’interface admin de PluXml et paramétrage des attributs du billet (date, catégories, tags, etc.)

En moyenne, un billet représente 2 à 3 heures de travail. Si les deux premières étapes ne me posent pas de soucis dans le train, la troisième est plus problématique. En effet, n’ayant que très peu de plage de réseau 3G pendant mon trajet, il m’est impossible de travailler en ligne sur mon PluXml.

 

Lire la suite…

Visual Studio Code : Pas pour tout de suite

Finalement, je n’aurai pas tenu longtemps avec Visual Studio Code. Pourtant, je me suis fait violence pour l’utiliser. J’aurai tenu un jour et demi. Changer d’IDE est un exercice difficile. Il faut s’approprier le nouvel environnement, le personnaliser, modifier ses habitudes, etc. J’étais motivé, mais plusieurs points m’ont fait revenir à Netbeans. En vrac :

  • pas d’onglets pour les documents ouverts… la navigation par side-bar n’est pas pratique à l’utilisation
  • impossible d’ouvrir plusieurs « Projets » en même temps
  • pas de fonction « Remove Trailing Space »
  • pas de conversion auto des « tab » en « space »
  • la coloration syntaxique est austère à en pleurer
  • pas de fonctionnalités « History » permettant de faire un « revert » d’un clic
  • etc.

 

Visual Studio Code austère

 

Pourtant, l’outil n’est pas dénué d’intérêt et dispose de quelques fonctionnalités bien pratiques (exemple : la sélection multiple d’un mot surligné via Ctrl + F2 ou Ctrl + Shift + F1). Mais cela ne suffit pas à combler les manques d’un IDE tout juste naissant.

Netbeans est très lourd, c’est indéniable. Cependant, il dispose de nombreux atouts :

  • il est stable (pour peu que l’on dispose de suffisamment de RAM)
  • il dispose « out-of-box » de très nombreuses fonctionnalités
  • il dispose d’extensions abouties et parfaitement intégrées

D’autre part, je suis assez attaché aux interfaces « old-school ». Ce que j’apprécie dans Netbeans par rapport à ses concurrents ? Il dispose de fenêtres de configuration et surtout, il gère Git du feu de dieu. Bien que je n’utilise pas vraiment les outils de push, commit et add intégrés à Netbeans, je ne peux me passer de l’onglet « History ». Il permet de faire des « REVERT » d’un clic.

 

Netbeans : History

 

J’utilise Netbeans HTML5 & PHP depuis sa version 7 et, jusqu’à présent, je n’ai pas trouvé un IDE qui pousse les outils dédiés au PHP aussi loin… si, Komodo IDE mais son tarif prohibitif a littéralement calmé mes ardeurs.

Bref, pour l’instant, Visual Studio Code manque cruellement de fonctionnalités de base et sa coloration syntaxique est beaucoup trop austère à mon goût. Je vais continuer à suivre l’évolution de cet IDE mais pas en tant qu’utilisateur pour le moment.

Netbeans devrait sortir une nouvelle version en juillet. J’espère qu’elle sera plus eye-candy et plus « légère » que la version 8 sans quoi, je pense qu’ils vont finir par perdre des parts de marché !

Cmder ou Installer facilement Git sous Windows

L’invite de commande de Windows (toutes éditions confondues) est une catastrophe esthétique, ergonomique et fonctionnelle. Pour pallier à son manque total de fonctionnalité – convivialité – ergonomie, essayez Cmder. Vous ne serez pas déçu.

Comme l’indique son créateur sur la page github du projet :

Cmder is a software package created out of pure frustration over the absence of nice console emulators on Windows. It is based on amazing software, and spiced up with the Monokai color scheme and a custom prompt layout. Looking sexy from the start.

Qui peut se traduire par :

Cmder est un logiciel né de la frustration de l’absence d’un émulateur de Console esthétique et pratique sur Windows. Il est basé sur un logiciel incroyable agrémenté du thème Monokai ainsi que d’une interface de saisie personnalisé. « Sexy » dès son lancement.

 

Lire la suite…

Mon IDE du moment : Netbeans (HTML5 & PHP)

J’ai longtemps développé avec Komodo Edit. Malheureusement, le « bridage » de la version gratuite m’a assez rapidement contraint à chercher un autre éditeur. J’aurai bien aimé investir dans une licence Komodo IDE mais la réalité économique est ce qu’elle est.

 

Illustration code source

 

Je suis donc passé à Netbeans dans sa version « HTML5 & PHP ».

 

Lire la suite…

Git – Premiers pas

Billet initialement rédigé le 15/05/2014.

Git logo

 

Dans le cadre de mon activité professionnelle, je développe une application en PHP/MySQL. Jusqu’à présent, je n’avais pas l’utilité d’un outil de versioning comme Git vu que je développais seul. Cela dit, nous sommes en plein recrutement et il va bientôt falloir que je m’habitue à ne plus être le seul développeur du projet. Du coup, j’ai décidé d’apprendre à utiliser Git. Le choix de Git est totalement arbitraire. J’ai vu qu’il en existait d’autres (SVN, Mercurial, Bazaar, etc.) mais j’ai l’impression que Git a beaucoup plus le vent en poupe actuellement.

Malheureusement, j’ai l’impression que je vais devoir abandonner mon IDE préféré, Komodo Edit, car seule la version payante Komodo IDE intègre la gestion du versioning Git. Je vais donc non seulement devoir apprendre à utiliser Git, mais en plus je vais devoir prendre en main Netbeans. Bref, un beau challenge en perspective.

 

Lire la suite…