Windows 10 : Réparer le boot UEFI en invite de commandes

Disque dur

 

Il y a quelques semaines, j’ai installé une pré-version d’Ubuntu 18.10 Cosmic Cuttlefish en dual-boot sur mon disque. N’ayant pas vraiment été emballé par cette nouvelle version, j’ai purement et simplement supprimé la partition contenant la distribution.

Mal m’en a pris car malheureusement, je n’ai pas anticipé la catastrophe : je me retrouve avec un GRUB complètement cassé.

Naturellement, mon premier réflexe a été de booter sur mon CD d’installation de Windows 10 pour lancer l’utilitaire de réparation du démarrage du système.

 

Lire la suite…

WordPress : l’extension qui générait une erreur 500 dans /wp-admin

Apache Erreur 500

La redoutable erreur 500 !

Il y a quelques jours, nous avons mis à jour nos serveurs de production de php5.6 à php7.2. Si dans l’ensemble tout s’est bien passé, j’ai eu une assez mauvaise surprise en voulant me connecter aux back-offices de nos sites propulsés par WordPress.

J’accédais bien au site et au formulaire d’identification pour se connecter au back-office mais malheureusement, une fois le bouton « Se connecter » cliqué, je tombais sur une page affichant la redoutable erreur 500 : Internal Server Error (Erreur interne du serveur dans la langue de Molière).

La première chose à faire dans ces cas-là, c’est de trouver l’origine du problème. Logique me direz-vous ! Sachez que souvent, les erreurs 500 sont causées par des extensions présentant des incompatibilités ou des erreurs dans leur code source. Nous allons donc voir comment vérifier que votre erreur 500 n’est pas dû à une extension récalcitrante.

 

Lire la suite…

Intégrer Cmder à PhpStorm

Comme je l’énonçais dans mon billet précédent, je développe actuellement une application avec le framework Symfony 4. Or, Visual Studio Code, malgré toutes ses qualités, manque cruellement du support de Symfony. C’est donc tout naturellement que j’ai commencé à lorgner sur l’IDE le plus reconnu pour le développement PHP et particulièrement avec Symfony : PhpStorm de JetBrains.

J’aime être à l’aise avec mon IDE et je prends toujours un peu de temps pour le configurer. Tout comme je l’avais fait pour Visual Studio Code, j’ai donc intégré Cmder à PhpStorm.

À peu de chose près, la marche à suivre est identique pour ces deux IDE. Si vous souhaitez intégrer Cmder.exe à PhpStorm :

  1. Créez un fichier phpstorm.bat à la racine du répertoire cmder. Dans cet exemple : C:/cmder
  2. Ajoutez ces quelques lignes :
    @echo off SET CurrentWorkingDirectory=%CD% SET
    CMDER_ROOT=C:\cmder CALL 
    "%CMDER_ROOT%\vendor\init.bat" CD /D 
    %CurrentWorkingDirectory%
  3. Dans les paramètres de PhpStorm (Settigns > Tools > Terminal), modifiez le « Shell path » ainsi :
    "cmd.exe" /k ""C:\cmder\phpstorm.bat""

 

Et voilà le résultat :

Cmder intégré à PhpStorm

 

Pour conclure, comme je l’écrivais déjà à la fin de mon billet concernant l’intégration de Cmder à Visual Studio Code :

Non seulement l’interface de Cmder est plus esthétique, mais en plus, elle intègre tous les outils qui me sont nécessaires (bash, git, etc.). Bonus : on visualise directement la branche Git sur laquelle on travaille ! Bref, que du bonheur. ^^

 

Source :
https://blog.pisyek.com/run-cmder-phpstorm-2017-windows-10/

Git : Initialisation et premier commit

Avant-propos

J’ai initié la rédaction de ce billet le 11 juin 2014 ! Le 18 décembre 2014, j’annonçais d’ailleurs sa publication à venir. Depuis quatre années, il traîne donc lamentablement dans mes brouillons. À plusieurs reprises, j’ai tenté de le finaliser mais, de l’eau ayant coulé sous les ponts, je me posais des questions sur la pertinence d’un tel billet « outdated« . Vu qu’il était en grande partie écrit et même s’il pourra paraître trop simpliste, j’ai tout de même décidé de le publier. Il s’agit plus d’un billet de présentation des bases de git que d’un tuto à suivre au pied de la lettre mais peut-être que ces quelques lignes vous permettront de mettre le pied à l’étrier. Bien entendu, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire ou via le formulaire de contact.

 

Git logo

 

Prérequis

Bien entendu, je pars du principe votre stack de développement est en place et que git et ssh sont opérationnels.

 

Grille de lecture

  • sur fond bleu, le code à taper dans votre invite de commande local
  • sur fond vert, le code à taper dans l’invite de commande sur le serveur distant
Serveur local Serveur distant

 

Lire la suite…

MySQL Workbench : lenteur de la première requête

Depuis quelques jours, j’étais confronté à un problème de lenteur de MySQL Workbench lors de l’exécution de la première requête après l’ouverture du logiciel. Comme on dit : ça ramait ! Une fois cette première requête exécutée, le logiciel fonctionnait à nouveau « parfaitement ».

Bref, ça me « gavait » profondément de devoir attendre de nombreuses secondes que cette première requête s’exécute. Après quelques recherches, j’ai enfin réussi à résoudre ce petit problème et la solution est, pour le moins, d’une simplicité enfantine.

Pour résumer, MySQL Workbench construit un historique au fur et à mesure de votre utilisation. Ainsi, toutes les requêtes saisies sont enregistrées dans un fichier. Lorsqu’on lance une première requête après démarrage du logiciel, ce dernier parcours le fichier contenant l’historique. D’où la lenteur.

Vous l’aurez compris en lisant ces quelques lignes, il suffit donc de supprimer l’historique pour retrouver un fonctionnement « normal » de l’outil dès la première requête. Pour ce faire, rien de plus simple :

  • ouvrez MySQL Workbench
  • connectez vous à une base de données
  • dans le panneau du bas « Output », sélectionnez « History Output »
MySQL Workbench afficher historique

MySQL Workbench afficher historique

  • faites un clic droit dans les panneaux des dates et cliquez sur « Delete All Logs »
MySQL Workbench suppression de l'historique

MySQL Workbench suppression de l’historique

 

Et le tour est joué. ^^ Plus de lenteur sur la première requête au démarrage.

 

Source : https://stackoverflow.com/questions/1786870/mysql-slow-on-first-query-then-fast-for-related-queries/49306659#49306659

Visual Studio Code : configurer PHP-CS-Fixer

Il y a peu, j’ai réinstallé mon poste de travail. Gros boulet que je suis, j’ai oublié de conserver une copie des fichiers de configuration de l’extension php cs fixer de Visual Studio Code. Je profite donc de refaire la configuration pour rédiger ce petit billet qui me servira de mémo à l’avenir. Et qui sait, peut-être que ces quelques lignes pourront être utiles à certains d’entre vous. 😛

 

Visual Studio Code Logo

 

Lire la suite…

Solus et Lenovo IdeaPad Yoga 13 : driver wifi RTL8723AU

Aujourd’hui, j’ai installé la distribution Solus sur mon ordinateur portable : Lenovo IdeaPad Yoga 13. Je lorgne sur cette distribution depuis quelques temps et j’ai donc décidé de sauter le pas en l’installant en dual-boot.

 

Solus OS Logo

 

Au premier démarrage, je me suis rendu compte que ma carte wifi Realtek RTL8723AU n’était pas reconnue par le système, ce qui, vous en conviendrez, est relativement gênant pour un usage nomade.

Bref, il m’a donc fallu installer le driver de la carte Wifi à la main.

Je vous partage ici la méthode pour en garder une trace… au cas où. ^^

 

Lire la suite…

Intégrer Cmder à Visual Studio Code

Aujourd’hui, petit mémo rapide. 🙂

J’utilise Visual Studio Code depuis presque un an. Cet IDE est vraiment très agréable à utiliser mais malgré tout, je trouve les terminaux intégrés (powershell ou cmd) très inesthétiques et peu pratiques :

Visual Studio Code terminal intégré (cmd)

 

En parallèle, j’utilise un émulateur de terminal que j’apprécie beaucoup : Cmder. Alors pourquoi ne pas associer les deux ? ^^

Si vous souhaitez intégrer Cmder.exe à Visual Studio Code :

  1. Créez un fichier vscode.bat à la racine du répertoire cmder. Dans cet exemple : C:/cmder
  2. Ajoutez ces quelques lignes :
    @echo off SET CurrentWorkingDirectory=%CD% SET
    CMDER_ROOT=C:\cmder CALL 
    "%CMDER_ROOT%\vendor\init.bat" CD /D 
    %CurrentWorkingDirectory%
  3. Dans les paramètres de Visual Studio Code, ajoutez ces deux lignes :
    "terminal.integrated.shell.windows": "C:\\WINDOWS\\system32\\cmd.exe",
    "terminal.integrated.shellArgs.windows": ["/K", "C:\\cmder\\vscode.bat"]

 

Et voilà le résultat :

Visual Studio Code avec cmder intégré

 

Non seulement l’interface de Cmder est plus esthétique, mais en plus, elle intègre tous les outils qui me sont nécessaires (bash, git, etc.). Bonus : on visualise directement la branche Git sur laquelle on travaille ! Bref, que du bonheur. ^^

Sources :
https://github.com/Microsoft/vscode/issues/12006
https://code.visualstudio.om/docs/editor/integrated-terminal

Visual Studio Code : debugger / déboguer une extension ?

Visual Studio Code Logo

Il y a peu de temps, j’ai mis à jour mon stack de programmation : Wampserver / Node / php-cs-fixer / etc.

Malheureusement, cela ne fut pas sans conséquence : je me suis rapidement rendu compte qu’une extension ne fonctionnait plus correctement dans Visual Studio Code : php cs fixer. J’avais pourtant fait attention à bien remettre en place tous les fichiers de config de php cs fixer lors de ma mise à jour.

J’ai mis quelques heures à trouver la cause du problème donc je vous partage ici une méthode pour déboguer une extension.

 

Lire la suite…

How-to : installer le thème newFlat (PluXml 5.6)

Suite à la demande d’un lecteur , voici un petit tuto sur la mise en place du thème qui habille actuellement ce blog : newFlat.

 

Thème PluXml newFlat

 

Comme vous allez le constater, je n’ai jamais pris le temps de peaufiner le thème. Sa mise en place est donc quelque peu artisanale. 😛

L’unique prérequis avant de vous lancer dans ce tuto est de disposer d’un PluXml prêt à l’emploi. 🙂

 

Lire la suite…