Brouillon oublié : Firefox, je t’aime, moi non plus

Illustration manuscrit

Brouillons oubliés

Pendant de très nombreuses années, Firefox a été mon seul et unique navigateur. Je lui avais même consacré une série de billets où je présentais mes extensions indispensables. Je n’utilisais que lui. Je n’avais d’yeux que pour lui. Firefox était pour moi le porte étendard du Libre. Un logiciel Libre qui avait réussi l’exploit de quasiment enterrer cette horreur qu’était Internet Explorer. Plus que ça, Firefox c’était la modernité et les nouveautés. Oui, il y a quelques années, son interface était moderne.

 

Illustration Firefox

Il est pas beau mon panda roux ?

 

Puis arriva Google Chrome. Très rapidement, Google sut imposer son navigateur. Oui, je dis bien « imposer » tant Google usa (et use toujours) de méthodes pernicieuses pour forcer la main des utilisateurs. En effet, il n’est pas rare de voir Chrome s’installer en douce lors de l’installation d’autres logiciels. Sans compter le tapage médiatique : une petite note d’information nous invite à installer Chrome à chaque connexion aux outils Google. Mais il faut reconnaitre que cette stratégie fonctionne très bien. D’ailleurs, Microsoft use des mêmes stratagèmes pour son navigateur Edge dans Windows 10.

En 2016, je m’émouvais d’un Firefox qui n’était déjà plus que l’ombre de lui-même : lent, lourd, moche. Résultat : le nombre d’utilisateur s’est effondré. Cette même année, je découvrais Edge, le nouveau navigateur de Microsoft, remplaçant du tant mal aimé (et à juste titre !) Internet Explorer. Et pour le coup, il m’a tout de suite plu ! Rapide, épuré et moderne. Tout ce que j’aime.

 

Mais que se passe-t-il avec Firefox ?

 

 

N.B. : Préambule : j’ai écris ces lignes il y a relativement longtemps. Aujourd’hui, des bloqueurs de pubs sont disponibles pour Edge. Mais je continue tout de même à utiliser principalement Firefox. Les habitudes ont la vie dure…

 

 

Depuis de nombreuses années, mon navigateur de cœur n’est autre que ce cher Firefox. Il ne m’a jamais fait défaut et j’ai toujours été séduit d’une part par la liberté qu’il me confère, d’autre part, par les innovations qu’il a su apporter.

 

Oui mais voilà, force est de constater que depuis quelques années, Firefox se contente de rattraper (assez difficilement) le retard par rapport à Google Chrome. Ces derniers mois, la fondation Mozilla a également fait des choix qui m’ont laissé pour le moins pantois : abandon de Thunderbird, ajout de Pocket au détriment de Wallabag, ajout de Hello, etc. Sans compter la désastreuse aventure de l’orphelin FirefoxOS qui avait pourtant un potentiel intéressant. Malgré tout ça, je lui suis resté fidèle.

 

 

Mais voilà, depuis quelques jours, je me surprends à de plus en plus utiliser Edge. Deux aspects me séduisent particulièrement : sa vélocité et son interface élégante et épurée. Si j’ai commencé à utiliser Edge, c’est avant tout à cause de la lourdeur de Firefox. Et non, cette lourdeur n’est pas due aux extensions qui seraient trop gourmandes, j’ai réduit leur nombre au strict minimum : µBlock Origin et CloseAllTab. Mais rien n’y fait, Firefox est non seulement très lent pour la navigation, mais en plus, il se lance beaucoup moins vite qu’Edge.

 

 

Pour l’instant, je continue de l’utiliser au quotidien pour 2 raisons :

  • Il reste mon navigateur de cœur et mon compagnon de navigation depuis plus de 10 ans : difficile de changer ses habitudes
  • Edge n’intègre pas de bloqueurs de publicité : indispensable pour ne pas sombrer dans la folie en naviguant sur la toile

Ce qui me fait « peur », c’est que le jour où Edge intègrera un bloqueur de publicité (nativement ou via extension), je risque de passer beaucoup moins de temps avec mon panda roux.

 

Aujourd’hui, Firefox a fait sa mue et est revenu dans la course grâce à sa nouvelle version : Quantum. Il est à nouveau rapide et semble plus léger mais conserve une interface très datée, très old-school. Je l’utilise toujours au quotidien pour mes développements mais pour être honnête, ce n’est plus mon navigateur de surf par défaut. Actuellement, j’utilise principalement Edge, que ce soit sur mes PC ou sur mon smartphone. Edge, je le reconnais, manque encore de fonctionnalités. Il y réside également certaines incohérence ergonomique (la gestion des favoris beaucoup moins souple que dans Firefox par exemple) mais Edge s’améliore version après version. De plus, Edge est rapide et bien plus eye-candy. Toujours les goûts et les couleurs…

Vous l’aurez compris, je le préfère maintenant au navigateur de Mozilla. Malheureusement, les choix de la fondation, le fait que Firefox ne soit plus une locomotive de fonctionnalités et son aspect old-school, tout cela ne joue vraiment pas en sa faveur. Sur ce dernier point, Mozilla doit vraiment faire quelque chose. Plutôt que de revoir leur logo ou celui de Firefox (ce dont tout le monde se fout royalement soi dit en passant), il ferait mieux de retravailler l’interface. Surtout que la concurrence va se faire de plus en plus rude. Entre Edge et Chrome qui sont imposés de force par leurs éditeurs, et des outsiders en embuscade comme Vivaldi qui sont modernes et rapides, Firefox n’a pas intérêt à se reposer sur ces lauriers.

Laisser un commentaire