En Vrac : Matomo, Affiliation Amazon, Schneider LED55-SCP200K, LG SK5

Illustration rubrique En Vrac

En Vrac

Et bien, ça faisait longtemps. Une année est passée depuis mon dernier billet de la série « En Vrac ». 😛

Au programme aujourd’hui :

  1. Bye bye Matomo (anciennement Piwik)
  2. Affiliation Amazon : pourquoi je m’y mets ?
  3. Ma nouvelle TV
  4. Ma nouvelle barre de son

 

1. Bye bye Matomo

Comme annoncé dans mon billet anniversaire des 4 ans du blog, j’ai finalement supprimer mon instance Matomo le 26 octobre dernier. Outre la lourdeur de l’engin, les résultats sous dimensionné et le fait qu’il fasse doublon avec AWStats m’ont convaincu de m’en séparer.

D’autant plus que je n’utilisais qu’une fonctionnalité : le compteur de visites. Bref, dorénavant je me contenterai des statistiques des logs du serveur. Seul regret : AWStats a vraiment une interface surannée et est beaucoup moins ergonomique que Matomo. Mais bon, pour ce que j’en fait, AWStats reste largement suffisant.

Note du 30/11/2018 : Après presque 1 mois d’utilisation, je me rends compte qu’AWStats est bien moins pratique que Matomo. J’ai donc réinstallé une instance de ce dernier. D’autant plus que je gère 2 autres sites et qu’il m’est difficile de décompter mes propres visites sur AWStats. Bref, Matomo est à nouveau actif sur cet humble blog. 🙂

 

2. Affiliation Amazon : Pourquoi je m’y mets ?

Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet car je pense que vous vous doutez de la raison pour laquelle je me suis inscrit au programme d’affiliation d’Amazon. Non, ce n’est pas pour devenir riche en exploitant vos faiblesses de consommateurs. 😛

L’objectif de la monétisation du blog est simple : il s’agit pour moi de trouver tout doucement des solutions pour que le blog commence à se financer par lui-même. Et oui, vous vous en doutez (ou pas), maintenir un blog à un coût. Rien que pour l’hébergement, c’est 72 euros par an. Et je ne compte pas les heures passées à écrire ou administrer le blog. Car oui, bloguer est une passion, et comme toutes les passions, celle-ci a un coût. Je démarre donc l’expérience avec les liens affiliés et j’ajouterai sûrement un lien PayPal du type « Offrez moi un café ». On verra bien. :p

 

3. TV 55″ Schneider LED55-SCP200K

 

Les avis, c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un !

Après cette citation d’introduction de l’Inspecteur Harry Callahan ô combien culturelle, entrons dans le vif du sujet : ma nouvelle TV.

 

Pour les pressés, la version résumée

Avantages :

  • Grande diagonale
  • Connectiques HDMI ARC/CEC
  • Design sobre mais élégant

Inconvénients :

  • Rendu du blanc : satisfaisant mais peu mieux faire
  • Rendu du noir : satisfaisant mais peu mieux faire
  • Son : catastrophique à un point que vous ne pouvez même pas imaginer !

 

Pour les plus téméraires, la version longue

Il y a un peu moins d’un mois, mes parents m’ont offert un beau cadeau : une TV Schneider LED55-SCP200K. Je suis donc passé d’une TV Samsung de 32 pouces (81 cm) à une diagonale de 55 pouces (140 cm). Autant vous dire que les 5 m de recul ne sont pas de trop.

La première chose qui saute aux yeux lorsqu’on passe à une telle diagonale, c’est l’importance de la définition et de la résolution des programmes. Ne tentez pas de regarder du flux SD sur un écran UHD, c’est vraiment pas joli. A contrario, le rendu des programmes HD sont impressionnants ! Je redécouvre certains films tant les moindres détails sont perceptibles. Un pur bonheur. Cela dit, il m’aura fallu pas mal de temps et de réglages pour obtenir un rendu des noirs et des blancs satisfaisant. En effet, par défaut, l’affichage est si lumineux qu’il en est désagréable. Finalement, je pense avoir trouvé un bon compromis. Pour ceux qui possèdent cet écran, voici les réglages que j’ai appliqués :

    • Luminosité : 49
    • Contraste : 42
    • Couleur : 50
    • Netteté : 88
    • Teinte : 0
    • Couleur du visage : 0
    • Temp. De couleur : Normal
    • Réduction du bruit : Moyen

 

D’un point de vue connectique, la TV est plutôt bien équipée. En tout cas, pour mon utilisation, elle a ce qu’il faut : 3 ports HDMI donc l’un équipé de la technologie ARC. Suffisant pour y connecter mon équipement : barre se son, Wii U et Xbox 360. Cerise sur le gâteau, les prises HDMI disposent également de la technologie CEC. Pour faire simple, la technologie CEC permet de piloter l’allumage, l’extinction et le volume de tout ses appareils reliés en HDMI CEC via une seule télécommande. Concrètement, lorsque j’allume mon Freebox Player, ma TV et ma barre de son s’allume automatiquement. Pareil à l’extinction. Du coup, plus besoin de 3 télécommandes à portée de la main, une seule suffit. Le pied ! Pour le reste de la connectique, c’est du classique. Petit bémol tout de même : l’absence de sortie optique sur la TV. Personnellement, je n’en ai pas l’usage donc ça n’a pas été rédhibitoire mais pour ceux qui souhaitent utiliser la TV sur un Home Cinema, ce sera plus gênant. Surtout que le rendu du son de la TV est catastrophique.

Et c’est bien là LA faiblesse de ce téléviseur : le son est tout simplement dégueulasse, et je pèse mes mots. C’est juste hallucinant un tel niveau de médiocrité sonore. Franchement, si c’est pour proposer un son d’aussi piètre qualité, je pense que les fabricants de TV pourraient et même devraient, par honnêteté, tout simplement ne plus fournir de son et indiquer clairement qu’il faut investir en parallèle dans une barre de son ou un Home Cinema. Sans doute vous dites-vous que j’exagère : que nenni ! Le son émanant de cette TV est vraiment catastrophique en tout point, à la limite de l’inaudible. Mais peut-être est-ce une stratégie du fabricant pour vendre sa propre gamme de barres de son. Oui, parce que Schneider fabrique aussi du matériel audio. Autant vous dire que vu le son de la TV, je n’ai pas tenté la barre de son de leur marque. Bref, vous l’aurez compris – voyez cette majestueuse transition – j’ai dû investir dans une barre de son.

 

4. Barre de son LG SK5

 

Pour les pressés, la version résumée

Avantages :

  • Esthétique sobre
  • Connectique suffisante pour mon utilisation : bluetooth, HDMI ARC, Optique, Jack
  • HDMI ARC/CEC
  • Caisson de basse sans fil

Inconvénients :

  • Présence d’un léger « souffle » à faible volume (je ne sais pas si ça vient de la barre de son ou du Freebox Player cela dit)
  • Lorsqu’on active ou désactive une fonctionnalité, on ne sait pas son état car il n’y a aucun affichage. Les seules indications visuelles sont des petites leds permettant de connaître l’entrée sélectionnée (bluetooth, HDMI ARC, optique, USB, etc.)

 

Pour les plus téméraires, la version longue :

Avant toute chose, je le reconnais : je ne suis pas du tout un puriste dans le domaine du son. Je ne vais donc pas rentrer dans les détails techniques tels que la puissance, l’impédance ou que sais-je encore. Ce que je cherchais avant tout : une solution abordable mais de qualité, équipée d’une connectique correcte (HDMI, optique et bluetooth) et si possible pas trop moche. Autant vous le dire tout de suite, je n’ai rien trouvé en dessous de 200 €. Bref, après avoir regardé et comparé ça et là les fiches techniques de plusieurs produits, j’ai finalement jeté mon dévolu sur la barre de son LG SK5.

Au niveau du raccordement, j’ai opté pour la configuration suivante :

  1. Ma Freebox Player est raccordé à ma barre de son en HDMI (Freebox Player HDMI OUT > LG SK5 HDMI IN).
  2. Ma barre de son est raccordée sur la prise HDMI ARC de mon téléviseur (LG SK5 HDMI OUT ARC > TV HDMI IN ARC). Pour faire simple, la technologie ARC permet à la TV de diffuser les signaux sonores vers la barre de son.
  3. Wii U et XBox 360 raccordée directement au téléviseur en HDMI : le son est envoyé à la barre de son via TV HDMI IN ARC.

 

Grâce à cette configuration et à la magie de l’HDMI ARC, que je joue avec la XBox 360, la Wii U ou que je regarde un film sur le Freebox Server, la barre de son détecte automatiquement le mode d’entrée. Pas besoin de changer de mode avec la télécommande. tout fonctionne Out-of-the-box. Bref, que du bonheur vous dis-je !

Dans l’ensemble, je suis plutôt satisfait de cette barre de son. Comme dit plus haut, je ne suis pas du tout un puriste et pour tout vous dire la plupart du temps j’écoute de la musique sur mon enceinte nomade JBL Charge 2+. Voilà, ça c’est pour que vous situiez mon niveau d’exigence. 😛

Dans l’absolu, je dirai donc que cette barre de son le job. Même si je dois avouer que je n’ai pas réussi à obtenir un résultat probant au niveau de la spatialisation du son… Mais vu la configuration de mon salon, ça ne m’étonne pas. Et puis, ça reste une solution 2.1. Dernier point, j’ai un problème de souffle à bas volume quand je regarde la TV le soir. Cela dit, je n’ai pas encore vraiment cherché de solution. Je ne sais pas si le problème vient de la barre de son ou du Freebox Player. Personnellement, ça ne me gène pas plus que ça.

Laisser un commentaire