D’Android à Windows Phone

Cela fait maintenant quelques années que je suis utilisateur de « smartphone ».

 

Alcatel 101 Ola (photo par Cédric C.)

 

J’ai débuté avec un HTC Desire premier du nom en 2011. Un excellent smartphone sous Android 2.2 si mes souvenirs sont bons. Malheureusement, je l’ai malencontreusement oublié sur le capot de ma voiture un soir. Bref, j’ai pu l’utiliser pendant 5 mois seulement. Les boules !

Pour le remplacer, j’avais jeté mon dévolu sur un HTC Wildfire S. Avant tout pour son petit prix vu que 5 mois auparavant j’avais payé une « blinde » pour mon Desire. La transition fut assez dure : écran plus petit, très peu de mémoire, vélocité limitée, résolution à la limite correcte mais rien à voir avec celle du Desire. Je m’en suis contenté pendant un peu plus d’un an.

Fin 2012, arrivant en fin de contrat avec mon opérateur de l’époque, je décide de reprendre un engagement 24 mois avec un smartphone. J’ai fait la grosse erreur d’acheter un BlackBerry 9300 Curve. J’avais été impressionné par le BlackBerry de mon oncle à l’époque mais j’ai vite constaté qu’il existait un fossé technologique entre la série Bold et la série Curve. « Re » les boules ! Bref, j’ai tenu 2 mois avant d’investir dans un Acer Liquid Gallant Duo E350.

Ce dernier m’a tenu 1 an et demi avant de lâchement rendre l’âme. Bon, pour être honnête, mon fils l’a un peu aidé à mourir. Cela dit, j’avoue avoir été bluffé par cet appareil. Pas cher à l’achat (pour un smartphone, j’entends), il a largement fait le boulot tout le temps où il était en vie. L’appareil était léger et solide (mais pas fiston-proof). Deplus, l’écran était de très bonne qualité.

Après 3 appareils d’entrée de gamme consécutifs, j’ai eu envie de me faire plaisir et d’investir un peu plus. Je suis donc parti à la recherche d’un appareil milieu-haut de gamme.

Android, j’en avais fait largement le tour et j’avoue que j’en avais/ai un peu marre. J’ai donc regardé du côté de la concurrence. En avril 2014, il me restait alors 2 choix : Apple et ses iPhone, ou Nokia et ses Windows Phone (Firefox OS n’était pas encore sorti et Ubuntu Touch… Hahaha).

Dans mon entourage, il y a beaucoup d’iPhone. J’ai pu pas mal « jouer » avec et j’avoue que je n’accroche pas du tout. iOS, on aime ou on n’aime pas. Personnellement, je ne suis pas convaincu. Et puis bon, l’iPhone 5 était quand même à la ramasse au niveau de la taille de l’écran par rapport à la concurrence.

J’ai donc décidé d’investir dans un Nokia Lumia 925. Je vais peut-être vous surprendre mais j’ai tout de suite été à l’aise avec ce smartphone. D’un point de vue « hardware », sans rentrer dans les détails, je dirais simplement qu’il me convient parfaitement. L’appareil photo est le meilleur que j’ai pu avoir sur un smartphone. La qualité de finition est au rendez-vous et l’écran est… Wouah ! Bref, le meilleur smartphone que j’ai pu avoir en ma possession.

D’un point de vue « software » : du bonheur ! Windows Phone 8.1 est très simple à prendre en main. Tout est intuitif et ergonomique. Microsoft a vraiment le mérite d’avoir inventé une interface originale et performante plutôt que de faire une resucée de la concurrence. Pour moi, l’interface « Phone » de Windows est à ce jour l’interface la plus ergonomique et la plus aboutie. Au niveau des apps ou de la prétendue pauvreté du MarketPlace, j’avoue que pour l’instant, j’ai toujours trouvé une app pour chacun de mes besoins. Cela dit, je ne suis pas un gros consommateur d’app. Mais j’y reviendrai dans un prochain billet.

Laisser un commentaire