Web Analytics : Piwik ou Open Web Analytics

Ceux d’entre vous qui utilisent Ghostery l’auront sans doute remarqué. Depuis quelques mois, je teste Piwik et Open Web Analytics (OWA) en parallèle.

 

Illustration statistiques

 

Lorsque j’ai lancé ce blog sur mon serveur auto-hébergé, j’ai d’abord utilisé Awstats. Lorsque mon serveur a rendu l’âme, j’ai décidé de sous-traiter mon hébergement et me suis alors orienté vers une solution Gandi Simple Hosting. Malheureusement, Gandi ne propose pas Awstats pour suivre la fréquentation de son instance. Après quelques recherches, j’ai trouvé ces deux produits : Piwik et OWA. Avant d’en choisir un, j’ai voulu les tester tous les deux.

Après 6 mois d’utilisations, j’ai fait mon choix !

Petite remarque : Je me contente des indicateurs basiques, principalement : Nombre de visiteurs/visiteurs uniques et les pages d’entrées. Ce comparatif est donc relativement subjectif et repose uniquement sur mon utilisation personnelle de ces deux outils. Il ne s’agit en aucun cas d’un comparatif technique.

Mais revenons à nos moutons : le grand gagnant est…

 

PIWIK ! Et ce, pour plusieurs raisons :

 

OWA : une interface trop “old-school”

Même si OWA n’a pas à rougir face à Piwik, l’outil est beaucoup moins « eye-candy » que son concurrent. Son interface est certes (trop ?) old-school, elle est très claire et on s’y retrouve rapidement. Sur certaines rubriques, je la trouve même beaucoup plus lisible. Cependant, OWA souffre d’un manque de dynamisme. Piwik est non seulement plus dynamique mais aussi plus ergonomique. L’interface « web 2.0 » est vraiment très pratique et agréable à l’utilisation.

 

Piwik : quasiment responsive

Piwik est presque full-responsive. Lorsqu’on affiche la page des stats sur mobile, c’est presque lisible.

Piwik - presque responsive    Piwik - presque responsive 1

OWA, sur ce point-là, est complètement à la ramasse.

OWA - pas responsive    OWA - pas responsive

 

Personnalisation du tableau de bord

Sur ce point-là, il n’y a pas photo. Piwik est personnalisable à souhait et le tout dynamiquement. Pas besoin de passer par un menu de configuration. Ajouter des Widgets, les supprimer, les déplacer… tout se fait en un clic. Peut-être OWA est-il personnalisable via le menu d’administration. Je n’ai pas cherché. Pour moi, un outil se doit d’être simple et ergonomique.

 

Mises à jour

Depuis 6 mois, j’ai vu passer plusieurs mises à jour du côté de Piwik. Voir que le projet bouge et vie a quelque chose de rassurant. OWA, quant à lui, n’a pas bougé depuis le 27 février 2014 (au jour où j’écris ces lignes). Personnellement, j’aime les projets dynamiques.

 

Lequel choisir ? Piwik, sans hésitation !

OWA est un outil intéressant qui semble plus léger et moins usine à gaz que Piwik. Ce dernier qui joue la carte du tout design avec de l’ajax de partout. Il est aussi beaucoup mieux « foutu » nativement. Or, quand comme moi on souhaite un outil out-of-box, simple et ergonomique, Piwik est, à mon sens, la solution la plus aboutie.

Laisser un commentaire