J’ai failli tout casser !

Peut-être avez-vous essayé de vous rendre sur ce blog ce soir entre 22h45 et 23h30. Si c’est le cas, vous avez du tomber sur un joli :

Forbidden

You don’t have permission to access / on this server.

Et oui, j’ai failli tout casser. Ce soir, en jetant un œil à la page d’administration de mon instance sur gandi.net, j’ai découvert une nouveauté : Installer et gérer WordPress.

Gandi Admin Simple Hosting

 

Ni une ni deux, je me suis dit : « Tiens, je vais essayer ». En fait, je m’attendais à ce qu’en cliquant sur le lien on me demande le dossier de destination. Que nenni ! Le process fait table rase du passé et installe WordPress à la racine. A ce moment là, je l’avoue, j’ai paniqué !

Heureusement, le système automatisé installant WordPress fait un backup du dossier initial (il créé un répertoire htdocs-old). Du coup, passée la sueur froide, j’ai pu tout remettre en ordre mais vu le nombre de fichiers (merci Piwik), ça a tout de même pris une bonne demi-heure.

Bref, plus de peur que de mal… mais on ne m’y reprendra plus. Dorénavant, les installations, c’est à l’ancienne… à la mano !

Sur ce, bonne nuit. 🙂

Laisser un commentaire