Visual Studio Code : bye bye Netbeans ?

Il y a quelques semaines, j'ai relancé Visual Studio Code (VSCode) pour voir où en était le développement de cet IDE prometteur. Je l'avais testé d'avril à mai 2015 mais malheureusement, de nombreuses fonctionnalités manquaient alors à l'appel.

Logo Visual Studio Code

 

Cela fait maintenant plus d'un mois que j'utilise VSCode au quotidien et force est de constater qu'il répond désormais à quasiment tous mes besoins.

En mai 2015, je listais les points négatifs de VSCode :

  • Pas d'onglets pour les documents ouverts... la navigation par side-bar n'est pas pratique à l'utilisation : désormais, la navigation se fait soit par side-bar, soit par onglets, soit par les deux. Personnellement, j'utilise cette dernière possibilité.
  • Impossible d'ouvrir plusieurs "Projets" en même temps : malheureusement, il n'est toujours pas possible d'ouvrir plusieurs projets en même temps. Mais je ne perds pas espoir que cette fonctionnalité apparaisse à l'avenir.
  • Pas de fonction "Remove Trailing Space" : cette fonctionnalité est désormais présente
  • Pas de conversion auto des "tab" en "space" : idem
  • La coloration syntaxique est austère à en pleurer : depuis quelque temps déjà, il est possible d'ajouter (voire de concevoir) des thèmes de coloration syntaxique. Pour ma part, j'utilise un thème Monokai et j'en suis totalement satisfait (sauf pour les fichiers Twig, mais ce n'est pas bloquant)
  • Pas de fonctionnalités "History" permettant de faire un "revert" d'un clic : l'intégration des outils git est désormais bien plus ergonomique que dans Netbeans.

Comme vous pouvez le constater, les principaux freins qui m'empêchaient de l'adopter sont aujourd'hui levés.

Cependant, quelques points négatifs subsistent :

  • L'auto-formatage n'est pas géré nativement et passe par des extensions (plugins). Or pour les fichiers Twig par exemple, c'est une catastrophe. Je n'ai pas trouvé d'extension qui auto-format les documents correctement.
  • Pour compléter l'IDE, il est nécessaire d'installer pas mal d'extensions. Or, qui dit extensions, dit développeurs tiers. Malheureusement, certaines d'entre elles ne sont pas correctement maintenues quand d'autres sont à la limite de l'utilisable.
  • Je reviens sur ce point qui pour moi est fondamentale lorsqu'on travaille sur des projets imbriqués : il est aujourd'hui encore impossible d'ouvrir plusieurs projets simultanément. Du coup, il m'arrive encore de devoir ouvrir Netbeans ou Notepad2 pour pouvoir bosser efficacement.

Vous l'aurez compris, je suis plutôt satisfait par Visual Studio Code. D'autant plus que cet éditeur est activement développé et s'améliore mois après mois. Il est d'ailleurs très agréable de suivre son évolution au fil des semaines. J'espère simplement que les quelques points négatifs seront rapidement corrigés. Mais relativisons : quel logiciel peut se targuer d'être parfait ? ^^

Écrire un commentaire

L'email renseigné ne sera pas publié sur le site.

Capcha
Entrez le code de l'image :