Trêve hivernale

Ça y est, la fin de l’année approche à grands pas. Moment idéal pour se ressourcer, ces deux prochaines semaines vont être très calmes sur le blog. En effet, j’ai décidé de tenter des vacances « déconnectées ». Pas de publication, pas de surf, pas de suivi de flux RSS… bref, que de la vraie vie !

Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes de fin d’année et, aussi commerciales soient-elles, ne vous privez pas de moments de bonheur avec vos amis et vos familles. Portez-vous bien !

A bientôt,

Juan

Dégooglisation : oui, mais en douceur !

Comme beaucoup, mon moteur de recherche préféré est Google. Comme beaucoup, je suis de plus en plus inquiet de la stratégie de la multinationale du même nom qui trace mes faits et gestes sur la toile. Bien entendu, je n’ai rien à cacher. Cela dit, ce n’est pas parce que je n’ai rien à cacher que je souhaite qu’une entité, quelle qu’elle soit, se prenne le droit de collecter mes données personnelles et d’en faire commerce. Voir pire.

 

Illustration confidentialité

 

Comme beaucoup, j’ai envie de reprendre le contrôle de mes données. Une fois cela dit, il faut tout de même se rendre à l’évidence : les produits Google sont tout de même fichtrement bien foutus. Ils sont simples d’accès, puissants et gratuits… même si c’est nous le produit. Mon but n’est pas de me dégoogliser d’un coup, mais de tout doucement migrer mes outils actuels vers des solutions plus saines. J’attaque donc une migration en douceur. Je commence avec les emails et mon moteur de recherche par défaut. Pour le blog, vous savez déjà ce qu’il en est.

 

Lire la suite…

Auto-hébergement : expérience suspendue

Dans mon billet Auto-hébergement : le bon choix ?, je citais trois inconvénients à l’auto-hébergement : la sécurité, les sauvegardes et les pannes matérielles. Ce dernier inconvénient a eu raison de mon serveur fin de semaine dernière : le disque dur a rendu l’âme !

Pour ne pas laisser le blog trop longtemps hors-ligne, je me suis orienté vers un service de Gandi, mon fournisseur de nom de domaine : Simple Hosting. Il s’agit d’un service Paas (Platform as a service). Pour faire simple, vous disposez d’un environnement complet, à la carte, ou vous choisissez chaque élément de votre plateforme (pour ma part PHP + MySQL sur un pack S) et une instance vous est créée au jour, mois ou à l’année. Chaque instance est indépendante et autonome donc votre instance vous est entièrement dédiée. Par contre, contrairement à un serveur dédié, vous ne pouvez pas administrer le serveur (logique, c’est une instance, pas un serveur en tant que tel). Vous pouvez par contre administrer tous les services de votre instance.

Cette solution me convient donc parfaitement à l’heure actuelle car elle me laisse le temps de mener une réflexion sur mon prochain serveur. Vais-je réparer l’actuel ? Vais-je investir un petit peu de sous et me monter un petit serveur mieux équipé ? Vais-je finir par opter pour un dédié en ligne ? Je n’en sais rien pour le moment.

J’espère tout de même avoir le temps ces prochains jours d’aboutir ma réflexion et de rapidement revenir aux affaires. Contre toutes attentes, je pensais qu’une fois mon serveur décédé je serais soulagé de revenir à une solution gérée par un tiers. Je me rends compte que non, j’ai envie de continuer cette aventure de l’auto-hébergement. Malgré les heures passées à administrer, malgré les arrachages de cheveux, malgré les coupures intempestives… oui, malgré tout cela, je prends énormément de plaisir à gérer mes données.

Rapide information concernant certains billets à paraître

Certains billets à paraître ont été rédigés bien avant leur publication et bien avant la création de ce blog. En effet, l’idée d’un blog me trottait dans la tête depuis longtemps mais je voulais être certain d’être dans une dynamique d’écriture avant de me lancer.

Je signalerai donc la date de rédaction des billets concernés afin qu’ils soient remis dans le contexte chronologique.

Cependant, rassurez-vous, je n’en ai qu’une quinzaine donc la source sera vite tarie.

Bref, j’espère que vous prendrez autant de plaisir à les lire que j’en ai pris à les écrire.

PS : ce billet a été rédigé le 8 septembre 2014 ^^

Bienvenue sur mon blog

Comme il est coutume, ce premier billet va me permettre de vous présenter rapidement mon blog.

Machine à écrire

 

Qu’allez-vous trouver ici ?

Ce blog est avant tout un blog personnel. J’écrirai donc selon mes envies et selon l’inspiration. A vrai dire, je n’ai pas vraiment défini de ligne éditoriale, même si la plupart de mes billets traiteront d’informatique.

Pourquoi ce blog ?

Depuis quelques temps, l’envie de refaire un blog me trotte dans la tête. J’ai déjà tenté l’expérience à 3 reprises par le passé mais, à chaque fois, ce fut un échec car j’essayais de me cantonner à une ligne éditoriale. J’ai donc décidé de retenter l’expérience sans me limiter à un thème particulier.

Objectifs de ce blog ?

Trois objectifs : écrire, partager et apprendre.

Mon premier objectif est simple : écrire. Je vous l’accorde, ce n’est pas très original mais c’est ainsi.

Bien entendu, la finalité est tout de même de partager mes écrits avec vous. J’espère donc que mes billets vous apporteront autant que cela m’apporte de les rédiger car au final, le premier but d’un blog est le partage.

Partager, c’est également apprendre de l’autre. Par exemple, pour « propulser » ce blog et avant même d’écrire ces lignes, j’ai beaucoup appris sur d’autres blogs, wikis, livres, etc. Créer un blog est relativement aisé, mais l’auto-héberger, c’est une autre paire de manches. Enfin bref, on en reparlera.

Attention, voyez comme je boucle la boucle ^^ : Oui, on en reparlera car mes divers apprentissages me permettront d’écrire afin de partager avec vous et d’apprendre encore plus !

Bonne lecture.