Les majuscules accentuées sous Windows

L'accès aux majuscules accentuées sous Windows est une calamité. Beaucoup tapent des combinaisons de touches imbuvables quand la majorité se contente tout simplement de s'en passer.

 

Illustration photo clavier

 

Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi Microsoft n'a jamais adopté par défaut la disposition clavier qu'utilise GNU/Linux. En effet, quelque soit la distribution, pour accéder à une majuscule accentuée, il suffit d'enfoncer la touche Verr Maj puis de taper la minuscule que l'on souhaite accentuer.

Par exemple, si vous saisissez Verr Maj + é vous obtenez É. Par contre, si vous tapez Maj + é, vous obtiendrez bien 2. Pratique non ?

Heureusement, un site partage généreusement la disposition clavier qui reproduit le comportement énoncé ci-dessus : http://soft.translator.free.fr/clavier_fr_esp_maj.htm

Tout est sur le site donc je ne détaillerai pas plus. Pour information, je l'utilise depuis Windows 7 et n'ai jamais relevé le moindre problème. Il est compatible quelque soit votre version de Windows.

Bonus, vous aurez même accès à certains caractères indisponibles sur les claviers azerty tel que ñ. :)

Sinon, vous pouvez toujours essayer de passer au bépo. ;)

 

PS : Pour info, vous pouvez passer d'une disposition clavier à un autre en tapant touche super + barre espace.

Ma logithèque pour développer en PHP sous Windows

Suite à la lecture du billet de Nicolas Hachet intitulé "Quels outils pour développer en PHP sous Windows ?", j'ai eu envie de faire, moi aussi, le tour de mon environnement de développement.

 

Stack

WampServer

Je vous l'accorde, rien de bien original. À mes débuts, j'installais Apache, MySQL et PHP l'un après l'autre mais je trouvais ça fastidieux. Surtout qu'à cette époque (début des années 2000), il m'arrivait bien souvent de réinstaller Windows. Par la suite, j'ai découvert EasyPhp que j'ai utilisé pendant un certain temps. Je ne me souviens plus de la raison qui m'a poussé à tester WampServer à l'époque mais en tout cas, je ne suis jamais revenu en arrière. Apache, MySQL et PHP installés et prêts à l'emploi en moins de 10 minutes, que demander de plus ? Simple et efficace.

 

Programmation

Cmder

Je vous l'avais déjà présenté en mars 2015. Elle reste ma Console de prédiléction bien que j'ai tendance à utiliser de plus en plus celle intégrée à Visual Studio Code.

 

Visual Studio Code

Visual Studio Code est mon nouvel IDE de coeur. Après des années sur Netbeans, j'ai enfin trouvé un IDE puissant et eye-candy. Netbeans est puissant lui aussi, mais je me suis lassé de son interface old-school ! Cerise sur le gâteau, Visual Studio Code est beaucoup moins gourmand en ressources que Netbeans.

 

Notepad2

Beaucoup utilise Notepad++ pour l'édition rapide de script. Personnellement, j'ai choisi Notepad2 qui est, certes vieillissant et non maintenu depuis 2012, mais qui n'en reste pas moins une solution hyper légère. En plus, il est "livré" avec TortoiseGit alors pourquoi s'en priver. J'ai bien essayé de passer à Notepad++, mais je le trouve beaucoup trop "lourd" pour de l'édition simple et rapide.

 

TortoiseGIT

Je suis un grand fan du système de gestion de versions Git. TortoiseGit permet (entre autre) d'afficher l'état d'un fichier par superposition d'icône dans l'explorateur de fichier de Windows et y ajoute également un menu contextuel pour Git. Bref, un must-have pour les utilisateurs de Git.

 

Base de données

MySQL Workbench

Pendant de nombreuses années, je me suis contenté de PHPMyAdmin. Je le trouvais cependant trop peu ergonomique et trop peu pratique. MySQL Workbench me semble plus adapté et permet de faire énormément de chose, de la simple requête au reverse engineering d'une base de données. Bref, l'essayer c'est l'adopter.

 

SQL Server Management Studio

Rapide raccourci qui risque d'en faire hurler plus d'un ^^ : SQL Server Management Studio est le MySQL Workbench pour SQL Server.

 

Accès distants

Windows Connexion Bureau à distance

Pour le coup, j'utilise l'application native de Windows pour la prise en main à distance de Windows Server. Elle fait le job donc...

 

Filezilla

Inutile d'entrer dans les détails, je pense que tout le monde connaît l'indétrônable client FTP ? Je utilise FileZilla depuis toujours.

 

Navigation et test

Edge, Firefox, Chrome

Edge en première position ? Non, ce n'est pas une erreur. Pendant de longues années, je n'utilisais que Firefox pour la navigation et le développement. A la sortie de Windows 10, j'ai commencé à utiliser Edge sporadiquement car je le trouvais plus rapide et plus eye-candy. Petit à petit, Edge est devenu mon navigateur par défaut. Je continue cependant à utiliser Firefox en navigateur secondaire. Quant à Chrome, je ne l'utilise qu'à des fins de test. En effet, je n'ai jamais aimé ce navigateur. Les goûts et les couleurs... De temps en temps, j'utilise également Vivaldi mais c'est relativement rare.

 

Bureautique et organisation

Microsoft Office 2013

Ne nous leurrons pas : Microsoft Office reste LA référence en matière de suite bureautique. Si dans un cadre privé je recommande chaudement LibreOffice, j'avoue que dans un cadre professionnel, je ne pourrais pas me passer de la suite de Microsoft.

 

OneNote

OneNote est la pierre angulaire de mon organisation. Il m'est réellement indispensable. J'utilise énormément cet outil pour prendre des notes pendant mes développements. Synchronisé automatiquement sur tous mes postes, je retrouve mes notes sur tous mes appareils. Il me permet de structurer mes idées. C'est un outil que j'utilise également à titre personnel. D'ailleurs, la plupart des billets que vous lirez sur ce blog sont initialement rédigés dans OneNote. C'est d'ailleurs mon principal frein à un retour sur GNU/Linux...

 

Redmine

Redmine est un bug-tracker complet et relativement user-friendly. J'en avais tester quelques autres avant d'opter pour cet outil mais je ne les trouvais pas très accessibles aux utilisateurs non informaticiens. Après quelques années d'utilisation, je ne peux que vous recommander chaudement cet outil.

 

Conclusion

Ces différents outils sont ce que je pourrais appeler "mes indispensables". D'ailleurs, si je compare ma logithèque actuel à celle que je vous présentais en octobre 2015, je constate que mise à part mon passage de Netbeans à Visual Studio Code, j'utilise toujours les mêmes outils. :)

jpegoptim : Optimiser les images JPG en ligne de commande

Lorsqu'on travaille sur des outils web, il peut être intéressant d'optimiser ses images JPG afin de gagner en temps de chargement. Jpegoptim est un outil en ligne de commande permettant d'optimiser sans pertes les images JPG. Il est disponible sur Windows, MacOSX et Linux. Vous pouvez le télécharger sur http://www.freecode.com/projects/jpegoptim/.

 

Son utilisation est des plus simples :

jpegoptim [ options ] [ fichier(s) ]

Vous pouvez consulter la liste des options sur la page "man" dédiée.

 

Par exemple, si vous souhaitez optimiser toutes les images JPG d'un répertoire :

jpegoptim -t --all-progressive --strip-all *.jpg

 

jpegoptim

 

Options utilisées dans cet exemple :

-t : affiche les informations de traitement à l'écran (nom de fichier, résolution, config du jpg, taille origine, taille optimisée, etc.)

--all-progressive : créé des jpg progressifs : ils seront chargés progressivement et non d'un coup (pratique pour les gros fichiers)

--strip-all : enlève les méta-données (Commentaires et données Exif)

*.jpg : tous les fichiers dont l'extension est jpg

 

Simple, pratique et efficace. ^^

 

Source : https://www.skyminds.net/serveur-dedie-optimiser-toutes-les-images-jpg-et-png-avec-optipng-et-jpegoptim/

Windows 10 : je t'aime moi non plus

Vous le savez, j'aime beaucoup Windows 10. Malgré la qualité indéniable de ce système, des petits détails viennent ternir le tableau, surtout dans le cadre d'une utilisation quotidienne.

Avant tout, je tiens à préciser que je ne reviendrai pas sur la politique de Microsoft en matière de confidentialité, ayant déjà évoqué ce point dans un billet précédent.

Comme annoncé dans mon précédent billet, je vous propose donc aujourd'hui un petit récapitulatif (non exhaustif) des détails qui m'exaspèrent dans Windows 10 (Mobile inclus) et de ses applications.

 

Logo Windows 10

 

Lire la suite de Windows 10 : je t'aime moi non plus

Windows 10 Courrier : configurer les ports des serveurs entrants et sortants

Si vous utilisez l'application Courrier de Windows 10, vous avez sans doute dû vous rendre compte que l'application ne propose pas de champs pour la saisie des numéros de ports pour les serveurs entrants et sortants.

Pour déclarer un port spécifique, c'est en fait très simple. Il vous suffit de l'indiquer après l'adresse du serveur. Par exemple, si vous utilisez le serveur SMTP de Gandi, renseignez l'adresse du serveur ainsi :

Courrier Windows 10 configuration des ports

 

Et voilà, le tour est joué !